Affaire de détournement à la CSTT : Le secrétaire général clarifie et soutient que rien n’a été détourné


sebastien_cstt

L’affaire de détournement de 47 millions à la Confédération des Syndicats des Travailleurs du Togo (CSTT) par son secrétaire général Sébastien Tévi Ayikoué, a été au centre du conseil syndical extraordinaire organisé ce mercredi à Lomé, pour donner des éclaircissements sur ces accusations, a constaté sur place un reporter de l’Agence de presse Afreepress.

Cette rencontre a servi de cadre au secrétaire général de l’institution syndicale de soutenir devant les membres du bureau confédéral, et les secrétaires généraux des fédérations et syndicats de travailleurs affiliés à la CSTT « qu’il ne s’agit en aucun cas de détournement, mais que ce sont des jeux d’écriture de la part du comptable ».

« Rien n’a été détourné, ce ne sont que des jeux d’écriture de la part d’un comptable qui, pour cause de mutation, expose des pièces comptables partout sur les médias et sur internet pour salir la réputation des autres. C’est du jamais vu et il doit répondre de ces actes », a martelé Sébastien Tévi Ayikoué.

Ces explications du secrétaire général de la CSTT n’ont pas reçu l’assentiment de tous les participants présents à ce conseil. Ces derniers n’ont d’ailleurs pas omis d’exprimer leur insatisfaction à travers des échanges verbaux violents, situation qui a fait monter pendant un moment la tension dans la salle.

Toutefois, les délégués présents ont convenu de la mise en place d’une commission de gestion de cette crise, pour que les deux protagonistes que sont le secrétaire général et le comptable, puissent donner leurs explications, afin que « tous les militants de la CSTT puissent voir plus clair dans cette affaire ».

« La sagesse humaine recommande que lorsqu’il y a un problème au sein d’une famille, il faut que les anciens se retrouvent pour écouter les protagonistes afin de trouver des solutions idoines aux préoccupations, et c’est ce que nous avons convenu de faire », a soutenu le secrétaire général.

La CSTT entend au terme de ce processus enclenché, « relever ensemble la confédération pour un nouveau départ enclin à de divers problèmes depuis quelques temps ».

En rappel, le secrétaire général de la CSTT a été accusé de détournement de 47 millions par son comptable.

Gaël N.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils