Affaire DSK : la police de New York ne confirme pas les traces d’ADN

0
642


 
L’avenir de Dominique Strauss-Kahn, inculpé pour tentative de viol, s’est encore assombri. Lundi soir, les chaînes américaines NBC et ABC ont annoncé que les enquêteurs avaient retrouvé de l’ADN sur les vêtements de Nafissatou Diallo, son accusatrice.
Selon France 2, il s’agirait de sperme sur le col de chemise. Une précision non confirmée par les enquêteurs ou le procureur outre-Atlantique.
 
Plus tôt dans la journée, CNN avait révélé un mail de DSK à ses ex-collègues du FMI dans lequel il saluait leur travail, répétait son innocence et disait sa «frustration» et sa «tristesse». L’organisme a d’ailleurs ouvert lundi les candidatures au poste de directeur général, avec une favorite, mais non-déclarée pour l’instant, Christine Lagarde.
 
En résidence surveillée au 71 Broadway, DSK prépare sa défense, ses avocats répétant qu’il sera acquitté. Le Français, qui doit trouver un nouveau logement, chercherait une maison individuelle.
 
source: leparisien.fr
 

Le silence de la défense

 
Malgré les nombreuses sollicitations, les avocats de DSK ne veulent pas parler, rapporte notre envoyé spécial à New York. Un silence qui s’explique facilement: «Ses avocats ne veulent pas se dévoiler devant le procureur avant le procès. Surotut sans avoir accès aux pièces de dossier. Cette stratégie du silence est courante aux USA», selon l’avocat Matthew Galluzo.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

15 − 5 =