Affaire Madjoulba Bitala : Le Général Yark Damehame à la tête de la commission d’enquête

1
2894

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehame a été choisi pour présider la commission d’enquête en charge du dossier Madjoulba Bitala, l’ex chef du 1er Bataillon d’intervention rapide (BIR), retrouvé mort dans son bureau lundi.

Le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé se veut porteur de cette initiative qui tend à faire la lumière sur le « meurtre » de l’ancien Lieutenant-Colonel Madjoulba Bitala.

Au cours de l’enquête, le Général Yark sera aidé dans ses tâches par le Directeur Général de la Gendarmerie nationale, le Col Massina Yotroféï, le Directeur Général de la Police nationale, Yaovi Okpaoul, Col Guy Akpovy de la FTF et certains officiers de la police judiciaire, a-t-on appris.

L’affaire fait naître beaucoup de spéculations auprès des internautes et observateurs du pays. Une avalanche de commentaires a submergé la toile depuis que le Procureur de la République a confirmé l’hypothèse selon laquelle la victime a été tuée par balle.

Concernant cette hypothèse d’ailleurs, une manifestation spontanée des habitants de Siou (Kara), village natale de Madjoulba Bitala, a été observée portant exigence sur la vérité des circonstances de l’assassinat de leur frère.

Pour l’heure, les regards sont tournés vers la commission d’enquête qui a pour mission d’élucider le meurtre.

N. K / icilome

1 COMMENTAIRE

  1. Chuann Yark et Massina peuvent dire la vérité???????????
    Puahhhhhhh il faut cracher là dessus.
    Moi je me demande quelque genre de femmes ces individus ont à la maison comme épouses, sans aucune honte, ils sont capables de dire que l’eau de la mère est de couleur verte pourvu que cette assertion est au bénéfice du rpt-unir.
    Ce sont pas les mêmes individus qui ont commandité les incendies des marchés de lome et kara au kérosène, tout en mutilant, torturant Etienne Yakanou pour l’imputer de tels actes alors que dans leur for intérieur, ils savent bel et bien que Yakanou n’en n’est pour rien dans cette affaire.
    Ces 2individus n’ont de crédibilité que pour le seul fils rejeton gnassimgbe; ils sont de gros menteurs criminels que même la vérité a peur d’eux.Comment peuvent-ils il trouver la vérité et la dire???????? Chuannnn
    Même yark si par enchantement on lui accordait 2 vies c’est à dire la possibilité de mourir 2 fois et s’il était à la place et lieu de Madjoulba aujourd’hui et à la sienne propre dans cette simulacre d’enquête, lui même yark serait incapable de dire la vérité sur sa propre mort,parceque c’est sale poltron incapable de tenir un discours vrai par peur de subir le même sort que Madjoulba.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

1 + 5 =