Accueil ECONOMIE Affaires d’assassinats de jeunes filles à Lomé : L’Eglise Adventiste du 7e...

Affaires d’assassinats de jeunes filles à Lomé : L’Eglise Adventiste du 7e jour demande la libération du Pasteur Monteiro

- Advertisement -


 
L’Eglise Adventiste du 7e jour a demandé ce jeudi, la libération du pasteur Antonio Dos Anjos Monteiro et d’un autre fidèle incarcérés dans l’affaire de tuerie des jeunes filles.
 
Ils font partie des personnes citées par Simliya Kossi Kpatcha, le présumé tueur en série. Il avait affirmé à la gendarmerie « être au service » du pasteur Antonio Monteiro Dos Anjos, qui lui a « recommandé du sang humain ».
 
Déjà le 5 avril, des responsables de cette Eglise ont réagi, dénonçant une « incarcération sans preuve tangible » du Pasteur Monteiro – de nationalité capverdienne – dans cette affaire de meurtres perpétrés sur des filles dans les secteurs d’Agoé-Nyivé et la localité de Guénécopé, affirmant que leur Eglise « ne reconnaît aucune activité faisant usage de sang humain ou animal, et ne pratique que deux rites publics que sont le baptême par immersion et le service de communion ».
 
Le 18 novembre dernier, ce fut le tour de Ted Wilson, le président mondial de l’Eglise Adventiste du septième jour – de passage à Lomé – de dénoncer la détention du pasteur Monteiro.
 
Ce jeudi, c’est Guy F.Roger, président de l’Union du Sahel des Adventistes du 7e jour au Togo est monté au créneau pour demander la libération du pasteur Monteiro et du fidèle incarcérés à la prison civile de Lomé.
 
L’Union du Sahel dont le siège est à Lomé, est la représentation régionale de l’Eglise Adventiste du septième du jour, couvrant neuf pays francophones et deux lusophones de l’Afrique de l’Ouest.
 
Selon Guy F.Roger, la population togolaise sait que L’Eglise Adventiste du 7e jour « n’est pas une église agressive et son rôle consiste à servir la population et aider au développement et à l’épanouissement de l’homme ».
 
« L’Eglise Adventiste en appelle aujourd’hui ouvertement au Chef de l’Etat et au Premier Ministre garants du respect des lois et de l’application de la justice au Togo, afin que le pasteur Antonio Dos Anjos Monteiro soit reconnu innocent et immédiatement libéré ainsi que ses co-accusés », a-t-il indiqué.
 
L’enseignement que dispense l’Eglise dans ses communautés et qu’elle prêche, ainsi que ses études sont fondées sur la Bible et la loi de Dieu qui interdisent de tuer, a-t-il précisé.
 
Rappelons que l’Eglise Adventiste du septième jour est installée au Togo depuis le 20 octobre 1964. Elle compte plus de 20,100 millions de membres dans le monde et plus de 10.000 au Togo. FIN
 
Lambert ATISSO
 
savoirnews
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 4 = 3

LES + LUS

Lancement ce dimanche à Ahépé du Tournoi DUNENYO

L’honorable Djissenou Kodjo invite les communautés à dépasser les clivages politiques pour bâtir ensemble leur cité

Manif/Front citoyen: Itinéraire modifié, Togo Debout appelé à « régulariser sa situation » avant les prochaines manifestations

Payadowa Boukpessi (ministre de l’administration territoriale) a invité les responsables du Front citoyen Togo Debout à « régulariser...

Présidentielle 2020 : L’ANC appelle à une amélioration « en profondeur » du cadre électoral

L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC, opposition) a appelé ce jeudi, le pouvoir à tout mettre en...

Tortures, Simulacres d’exécutions sommaires et Injuste au Togo : Un Rapport de la LTDH épingle de nouveau le régime Faure/RPT-UNIR

gauche, une jeune femme blessée à la tête en août 2017 et à droite, un homme blessé par balle en...

Togo : « Protégé » avant les concours. Le népotisme au service de l’incompétence…

Gilbert Bawara. Le Népotisme dans tous ses états, désigné au Togo comme le «Mèdèfrèrisme », représente aujourd’hui une...