Accueil SOCIÉTÉ JUSTICE Affaires de braqueurs abattus : Vers l'ouverture d'une enquête pour assassinat ?

Affaires de braqueurs abattus : Vers l’ouverture d’une enquête pour assassinat ?

- Advertisement -
2 présumés braqueurs tués pas la police à Lomé, Togo | Photo : IE

Le patron du Mouvement Martin Luther King (MMLK), Pasteur Edoh Komi a été écouté mercredi 31 juillet 2019, par la Direction de la Police judiciaire dans l’affaire de présumés braqueurs abattus samedi 27 juillet dernier dans la localité de Kagnikopé en banlieue Sud-Est de la ville de Lomé.

L’homme de Dieu, dans un communiqué rendu public ce mercredi, indique avoir été écouté dans cette affaire comme personne ressource associée à l’enquête dans le souci de parvenir à la vérité. « J’ai été invité ce 31 juillet en tant que président du Mouvement Martin Luther King pour avoir rapporté la thèse polémiquant des familles et des riverains des présumés braqueurs (sic) », écrit le président du MMLK qui annonce par ailleurs qu’une cellule spéciale de la police judiciaire chargée de l’enquête a été mise en place avec pour mission, de travailler à la « manifestation de la vérité, du droit et de la justice et le MMLK est appelé à collaborer du début jusqu’à la fin ».

La Commission nationale des Droits de l’homme (CNDH) s’est également invitée dans l’affaire, rapporte Pasteur Edoh Komi qui indique que toutes les parties seront écoutées dans cette affaire embarrassante pour la police.

Il faut rappeler que l’affaire a éclaté dans la nuit du 27 au 28 juillet dernier lorsque les corps sans vie de deux jeunes hommes ont fait le tour des réseaux sociaux. Ils sont présentés par la police comme étant deux braqueurs en opération et qui ont été neutralisés.

Seul bémol. Quelques heures après cette déclaration, les familles des victimes sont montées à leur tour au créneau pour dénoncer un « mensonge d’Etat » et rappeler que ces deux individus avaient été interpellés la veille à leur domicile et conduits vers une destination inconnue.

A.Y.

source : afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

37 − = 34

LES + LUS

2020 et problématique de l’alternance : Fébrilité sur fond de paranoïa du pouvoir RPT/UNIR

C’est une constante, le régime cinquantenaire en place est allergique à la démocratie et à l’alternance. Avec l’imminence de la présidentielle de 2020 et...

Barrage au mandat de trop : Le réveil des Guinéens, le sommeil des Togolais

photo@africatu Le peuple guinéen occupe l’actualité en Afrique occidentale. Déterminé à faire barrage à un 3e mandat d’Alpha Condé, il...

Justice et satisfaction des revendications : Les greffiers sont-ils des sous-agents de l’Etat togolais ?

Les suites du projet de loi du 11 décembre 2015 se font toujours désirer ! Le ministre de la Justice Pius...

Contractualisation de la morgue du CHU-SO : Les familles éplorées exploitées par rapport à l’ancien système

Exemples des CHU Sylvanus Olympio et CHR Lomé Commune Le système de contractualisation, une trouvaille...

Démolition du bar-restaurant « Air Bus One » sis à Gbossimé Les magouilles de Fogan Adégnon au profit de dame Binga Joséphine

Depuis quelques années, les discours officiels à l’endroit de la diaspora togolaise ont évolué. De plus en plus, un appel leur est lancé à...