Semaine cruciale pour les services de santé au Togo



Au Togo, les discussions continuent d’achopper entre le ministère de la Santé et les personnels de tous les hôpitaux publics, en grève depuis la semaine passée pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de travail et un audit financier des établissements. Un nouveau ministre de la santé a été désigné jeudi. Il a reçu les représentants des grévistes.
La rédaction du projet d’entente est terminée, selon le syndicat du personnel hospitalier. Dans ce projet, figurent toutes les revendications des médecins.
Il y a d’abord de l’accès des trois principaux centres hospitaliers publics à internet. Les connexions pourraient être disponibles dès le 31 juillet prochain
L’inspection générale du ministère des Finances pourra entamer l’audit des hôpitaux et centres de santé à partir du mois d’août à propos de la lancinante question du statut particulier du personnel médical, qui se traduit par une série d’indemnités et de primes, comme les primes de contagion ou le risque d’usure psychologique.
La prime d’usure psychologique ne semble pas avoir l’adhésion du tout nouveau ministre de la Santé, Charles Kondi Agba, nommé jeudi dernier en pleine grève. Pour lui, cette prime n’existe nulle part.
Quant aux primes de contagion et de risques, le ministre de la Santé demande au personnel une hiérarchisation des taux selon le degré de contagion et de risque alors que le syndicat demande un taux uniforme pour les 10 600 agents que compte le ministère de la Santé.
Des détails en somme, mais qui peuvent toujours perturber cette semaine encore les hôpitaux et centres du santé du pays. Les agents de santé restent sur le pied de guerre. L’un d’entre eux a prévenu ce 19 juin lors d’un entretien à la télévision nationale : « Si ça ne marche pas, nous allons durcir la grève ».
Charles Kondi Agba, président de la Commission du mécanisme africain d ‘évaluation par les pairs, a été nommé ministre de la Santé ce 17 juin  en remplacement de Komlan Mally. Ce dernier avait été Premier ministre et chef du gouvernement dans lequel Charles Kondi Agba occupait le poste de ministre de la Santé (2007-2008).
source: RFI