Togo : manifestation empêchée de l’opposition, «vive préoccupation» des ambassadeurs à Lomé

La manifestation de l’opposition empêchée samedi dernier à Lomé a suscité de nombreuses réactions. Plusieurs dizaines de personnes armées de gourdins et de machettes avaient empêché, rappelons-le, la tenue d’une manifestation du Collectif «Sauvons le Togo» entraînant des heurts sporadiques dans lesquels la police n’était pas intervenue. Le 19 septembre, les chefs de missions de l’Union européenne, de l’Allemagne, de la France, des Etats-Unis et la coordonnatrice du système des Nations unies accrédités au Togo ont dit leur «vive préoccupation» au sujet de cette affaire. Réaction aussi de la représentante du Haut commisariat des Nations unies aux droits de l’homme, Igué Olatokumbo.

Ecoutez Igué Olatokumbo ici

Représentante du haut commissariat des Nations unies aux droits de l’homme

Manifestants et autorités doivent respecter la loi.

Par RFI