Agbéyomé Kodjo: « Nous voulons plus que la Primature »

0
2090

Agbéyomé Messan Kodjo ne digère pas les conditions dans lesquelles son arrestation s’est intervenue  le 21 avril dernier. Le candidat de la Dynamique Monseigneur Kpodzro à la présidentielle du 22 février a encore une fois dénoncé l’attitude du régime visant à contraindre le « vrai vainqueur » du scrutin au silence. L’ancien Premier ministre avance que la DMK veut plus que la primature qui lui « a été proposée ».

Dès le départ, M. Kodjo a rejeté davantage les chefs d’accusation retenus contre lui.  L’homme politique soutient qu’utiliser un drapeau national, s’adresser à l’armée en tant que président de la commission de la défense et de sécurité à l’assemblée nationale ne sont guère un crime.

« Nous sommes au Togo…Tout le monde sait, nous jouons le jeu, nous sommes des premiers responsables et nous devons montrer l’exemple, c’est pourquoi à un moment donné on a laissé faire. Je n’ai pas volé, je n’ai pas tué », a-t-il  dit.

Abordant la question relative à un gouvernement d’union nationale, le président national du MPDD a précisé  que les ambitions de la DMK dépassent l’obtention de simples portefeuilles ministériels.

Il révèle qu’il a déjà décliné l’offre du poste de premier ministre qui lui a été proposé sur un plateau d’argent. 

«  Vu les conditions dans lesquelles les choses se sont déroulées et la manière dont les résultats ont été proclamés, je ne suis pas candidat au poste de Premier ministre », a-t-il martelé.

Avec togobreakingnews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

69 + = 77