Accueil ECONOMIE Agbéyomé Kodjo prépare en douce la présidentielle 2015 en région

Agbéyomé Kodjo prépare en douce la présidentielle 2015 en région

- Advertisement -

agbeyome-k-500x350


L’Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (Obuts) ne compte pas resté en marge du processus électoral de 2015. Le parti de l’ancien Premier Ministre Agbéyomé Kodjo est très actif ces derniers temps sur le terrain notamment en régions. Depuis le mois de juin, plusieurs délégations de l’Obuts ont sillonné des localités du pays à la faveur d’une tournée d’explication.
Depuis le 21 juin dernier, la tournée des membres du bureau national de l’Obuts ont parcouru plus de 19 préfectures notamment cette de l’Avé, de l’Agou, du Klotto, de Vo, du Bas-Mono, de l’Ogou, du Haho, des Lacs, de Tône, de l’Oti, d’Assoli, de la Kozah, de la Binah, du Tchaoudjo.
 
La première phase de cette tournée a été bouclée le week-end dernier (les 23 et 24 août) par les préfectures de Danyi, Kpélé, Zio et Yoto. « Nous avons décidés d’apporter des nouvelles du parti aux fédérations et de conforter les militants, de la détermination de OBUTS à apporter sa contribution à la résolution des problèmes politiques économiques et sociales du Togo. Il est également question d’informer les militants et sympathisants sur la réorientation stratégique du parti.», a expliqué Agbéyomé Kodjo dans un entretien téléphonique.
 
Selon les explications de l’Ancien Premier Ministre, la tournée qui sera étendue aux autres préfectures est organisée dans la perspective de la prochaine convention du parti Obuts qui aura lieu en décembre prochain, probablement à Lomé.
 
Ainsi dans les jours à venir, les préfectures de Wawa, d’Akébou, d’Anié, de l’Est-Mono, du Moyen-Mono, de Blitta et de Sotouboua seront visitées par les membres du Bureau national de l’Obuts avec à leur tête, le président Agbéyomé Kodjo.
 
Les explications concernent notamment, la réorientation stratégique de l’Obuts dans la lutte pour l’avènement d’une alternance pacifique au Togo.
 
Obuts, membre fondateur du Collectif Sauvons le Togo (CST) n’a pas accepté la gestion des résultats obtenu par le regroupement politique à l’issue des élections législatives de 2013 et s’est retirée des activités du mouvement, malgré son statut de membre fondateur. Agbéyomé Kodjo et ses lieutenants réfléchissent en douce pour proposer la meilleure stratégie à déployer en 2015 pour réaliser le rêve d’alternance des populations togolaises.
 
Togo Breaking News
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

64 + = 66

LES + LUS

Togocom : Les factures des fournisseurs toujours en souffrance pendant que les nouveaux patrons jouissent déjà des recettes

La privatisation opaque et au pas de charge du groupe Togocom au mois de décembre 2019 a...

OTR/Gaspillage des recettes de l’Etat : 18 véhicules 4X4 neufs pourrissent au soleil depuis un an

La corruption, la gabegie, le gaspillage ont franchi toutes les limites sous le régime RPT/UNIR. Forts d’une...

D’importants dégâts matériels enregistrés ce dimanche après un incendie à la Maison des Jeunes d’Amadahomé

Un incendie a ravagé ce dimanche 19 janvier 2020, la Maison des Jeunes d'Amadahomé à Lomé. Il...

Lettre ouverte au peuple togolais et aux amis du Togo

Objet : Togo : prise de conscience, rejet de l’illégalité de la Cour Constitutionnelle, et actions proposées pour une...

Fenêtre Sur l’Afrique du 18 janvier 2020 sur radio Kanal K.

Débat citoyen La composition de la CENI et de la Cour Constitutionnelle et la...