Aménagementdu bassin d’eau de l’UL : La mairie de Golfe 3 prime les meilleurs projets soumis par les étudiants de l’EAMAU

0
1167

La commune du Golfe 3 avec à sa tête son jeune Maire M. Kamal Adjayi, fait de  l’aménagement de son territoire une priorité. Pour y parvenir, cette municipalité explore plusieurs pistes. Fort  du partenariat qui lie cette commune à l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU), un concours a été initié afin que les étudiants proposes des plans d’aménagement de l’espace urbain autour et sur le bassin d’eau de l’Université de Lomé. Les meilleures propositions ont été primées ce mercredi dans l’enceinte de l’EAMAU lors d’une cérémonie qui a regroupé les cadres de cet établissement et les responsables de la municipalité.

Le concours d’idées d’aménagement de l’espace urbain autour et sur le bassin d’eau de l’Université de Lomé lancé le 06 juillet dernier a pour objet d’imaginer et dessiner un espace urbain alliant l’écologie, proximité, beauté et patrimoine.

L’enjeu recherché est d’offrir un cadre agréable, d’espace vert, de pratique de sport, de fête, de loisirs, de partage et de convivialité au monde estudiantin et à la population en général. Renforcer la cohésion entre les populations et la cohésion entre les générations. Enfin, accompagner la transformation de ce quartier de la commune portant de la ville capitale. Le concours consistait à faire un projet d’aménagement de l’espace urbain autour et sur le bassin d’eau de l’université de Lomé.  Il s’est fondé sur 3 soubassements à savoir : Embellir cette limite de l’Université de Lomé, valoriser le vivre ensemble et participer à l’invention et à la transformation de la Commune par des aménagements futuristes.

L’objet c’était d’imaginer et dessiner un espace urbain alliant écologie, proximité, beauté et patrimoine.

« Il s’est agi d’avoir ensemble des idées florissante qui permettrons de faire la mise en valeur de ce lieu stratégique pour la ville de Lomé pour le bien être de la population et éventuellement les questions d’environnement. C’est dans ce contexte que les étudiants se sont mis au travail avec un cahier de charge donné par la mairie pour donner des idées de projets dont nous venons de célébré aujourd’hui les 3 premiers », a précisé Dr. DEMBELE Moussa, Directeur Général de l’EAMAU

Après délibération du jury, le groupe ayant présenté le projet le plus alléchant a été gratifié d’une enveloppe de 500.000 F CFA. Les deux derniers groupes sont repartis quant à eux avec respectivement 300.000F CFA et 200.000F.

La rédaction/ Togoactualite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

9 + 1 =