Appel d’UNIR aux populations de Gléi à se faire recenser

boukpessi
C’est à l’école centrale de Gléi qu’a eu lieu cette manifestation de sensibilisation le 10 mars dernier. Initier par les cadres de Gléi à Lomé avec l’appui financier et technique de Boukpessi Essoyaba, cette rencontre rentre dans le cadre de ces localités entre dans le cadre des préparatifs pour les échéances électorales à venir dans la 3e circonscription électorale de l’Ogou.
 
Après une prière d’ouverture dite par le proviseur du lycée de Gléi, la foule a observé une minute de silence. OLADE Kokou, responsable et point focal du parti Union pour la République (UNIR) Gléi a invité les populations à se tenir prêtes pour les élections à venir. « Dans quelques jours un grand en jeu électoral nous attend c’est ce qui nous réuni ici. Je vous invite à réserver un bon accueil aux opérateurs de saisie qui seront déployés dans vos localités », a convié celui-ci.
 
Le chef du canton de Gléi, OLOU Aladji Akomédji VIII est revenu sur cette invite lancée aux populations en insistant sur le rôle « primordial » des « chefs de villages et de communauté » dans la réussite de l’opération de recensement en parlant à leurs administrés.
 
Une élection, selon le représentant des cadres du canton de Gléi DADJI Pierres, est l’expression de l’adhésion des populations aux idéaux et philosophies d’une personne qui postule à un poste éligible et ceci, a-t-il fait savoir, ne peut se faire qu’après un recensement. « Je vous invite alors à sortir massivement pour vous faire recenser quand le moment sera venu, car c’est un acte important dans la vie d’un citoyen », a martelé ce dernier.
 
« Je voudrais pour ma part vous dire qu’on ne peut choisir comme ami celui qui est proche de soi dans le malheur et le bonheur. C’est ainsi que je vous inviter tous population de Gléi en particulier et de la 3e circonscription électorale de l’Ogou en général que lorsque le moment serait venu notre seul choix doit être porté sur BOUKPESSI Essoyaba celui-là qui est toujours au coté de la population », a dit ADZO qui a levé l’équivoque sur la candidature du député BOUKPESSI Essoyaba, une candidature qui est « mal digérée » dans la localité, selon les témoignages.
 
Le mot de fin est revenu au principal concerné qui a tenu à transmettre le même message, la mobilisation des populations pour le recensement à venir.
 
Sa majesté Amir (Atakpamé)
 
afreepress