Après son appel au recensement : Vers une exclusion du MCD de la coalition des 14 partis de l’opposition

0
63


Au sein de la coalition des 14 partis de l’opposition, nombreux sont ceux qui réclament la tête de Me Mouhamed TCHASSONA-TRAORE après sa sortie très remarquée de mercredi 14 novembre 2018. Sortie dans laquelle le président national du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD, parti membre de la C14) a appelé les Togolais à profiter massivement des trois jours supplémentaires de recensement que prévoit la Commission électorale nationale indépendante (CENI), pour aller se faire enrôler.

« Le MCD appelle ses militants ainsi que l’ensemble de la population togolaise à aller se faire recenser à titre conservatoire aux dates et lieux indiqués par la CENI », écrit dans un communiqué rendu public mercredi, Me Mouhamed TCHASSONA-TRAORE qui prend au mot la CEDEAO et le G5 après leurs engagements à accompagner le processus électoral en cours en vue d’en assurer sa transparence et à intervenir auprès du gouvernement pour obtenir la libération des détenus proches de l’opposition.

C’est fort de ces engagements que le MCD se désolidarise du mot d’ordre de boycott des opérations de recensement lancé par la coalition dont il est membre et invite au contraire, les Togolais à sortir massivement répondre à l’appel de la CENI.

Une attitude qui n’est pas du tout du goût de certains de ses camarades de lutte de la coalition qui réclament ni plus ni moins son exclusion du groupe pour acte de trahison. Une réunion est convoquée pour connaître de la question et situer l’opinion sur ce que pense le regroupement de cet appel, a laissé entendre ce jeudi James Amaglo, cadre des Forces démocratiques pour la République (FDR), parti membre de la coalition de l’opposition.
Olivier A.
 
afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire
Entrer votre nom ici