Home SPORT AS Monaco, le club aux pépites d’or !

AS Monaco, le club aux pépites d’or !

0


Le FC Monaco vit un début de saison tumultueux, qui a vu partir son entraineur Jardim. Thiery Henry est annoncé pour le remplacer. Ce qui a pourtant mis le club dans la lumière ces dernières années, c’est sa propension à dénicher des talents et à les vendre à prix d’or.
Sur le rocher, les années se succèdent et se ressemblent. Le club français achète à prix bas et revend à prix d’or. Un club portugais portait dans les années 2000 cette étiquette, de club privilégiant l’achat de jeune très prometteur pour les revendre bien plus cher, c’était Porto. Le FC Monaco hérite aujourd’hui de cette place, comme le montre une enquête sur la Ligue 1 réalisée par Bwin France.
La trajectoire du club de la principauté a été changée avec l’arrivée d’un certain Luis Campos en 2013. Il était nommé conseiller sportif puis Directeur technique pour enfin devenir conseillé spécial de VadmVasilyev. Monaco va finir champion de la Ligue 1 en 2017 malgré cette politique. En 2015 déjà plusieurs joueurs avaient été vendus alors qu’ils n’avaient été achetés qu’à des prix dérisoires. On peut citer entre autres : Carrasco (20M), Kurzawa (25M), Kondogbia (37M) et Martial (80M).Un an plus tôt le Colombien James Rodriguez était vendu au Real Madrid pour la coquette somme de 80 millions, après l’avoir acheté à Porto à 45 millions.L’année du titre a permis aux Blanc et Rouge de vendre encore plus cher leurs joueurs. Reconnu pour être assez intraitable en affaire, le club monégasque va ouvrir la porte de sortie à 8 de ses joueurs (Mendy, Bakayoko, Dirar, Germain, Saint-Maximin, Bernardo Silva, Diallo et l’avenir du football français : Mbappé (180 millions). Ces 8 joueurs ont rapporté à eux seuls près de 400 millions d’euros.

La plus-value que réalise Monaco n’est pas due au hasard. Le club français se donne les moyens de recruter des joueurs prometteurs en faisant le tour de la planète. Les recruteurs répartis en Afrique, Asie, en Europe et en Amérique du Sud, passent au peigne fin le territoire qui leur est dévolu. Les joueurs repérés sont ainsi achetés. L’ancien diplomate VaimVasilyev entre en scène pour les négociations. Il utilise ses contacts étendus pour finaliser les transactions. Le club n’hésite pas à dépenser pour le joueur et sa famille quand il juge le talent présent. A partir de 13 ans les premières approches commencent pour les intégrer au groupe de Nicolas Weber, le centre de formation. Ils intègreront l’AS Monaco quand ils serontâgés de 15 ans.
L’AS Monaco n’hésite pas à miser sur les jeunes pour l’avenir. Gardez bien ces noms : Grandsir, Isidor, S. Diop, Willem Geubles, Robert Navarro ou encore Tiago Ribeiro. Ces joueurs feront partie de ceux pour lesquels les meilleurs clubs européens se battront à coup de millions. Monaco a certes perdu son entraineur, mais il garde sa politique pour renflouer ses caisses. Une chose qui risque de durer encore quelques années. A moins que Thierry henry n’en décide autrement.
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

27 − = 21