Assassinat de 3 enfants à Blitta : Le principal suspect relâché, un détraqué mental mis aux arrêts

0
810

Une découverte macabre cristallise l’actualité depuis quelques jours et fait vivre un cauchemar à plusieurs familles à Blitta, localité située dans la région Centrale, à 262 Km de Lomé. Il s’agit de l’assassinat de trois jeunes filles âgées de 5 à 7 ans et dont les cadavres ont été  retrouvés dissimulés dans la voiture appartenant à un géomètre  du nom de Tchara Joseph, garée à côté d’un bar lui appartenant. Cette découverte a suscité l’indignation et la consternation des populations. Les parents sont inconsolables. Mais bizarrement, l’enquête diligentée pour faire la lumière sur cette affaire semble dans l’impasse. 

Selon les informations, n’eût été la providence, le nombre des victimes aurait pu être élevé. Un jeune garçon a réussi à échapper à l’assassin. Les parents des victimes accompagnés des voisins se sont alors mis à la recherche des trois fillettes qui ont été malheureusement retrouvées mortes dans une voiture garée appartenant au géomètre Tchara Joseph.

Cette découverte macabre et les révélations du petit garçon rescapé ont poussé les populations à se révolter. Le véhicule et le bar du géomètre suspecté ont été brûlés par les populations en colère.

Nous avons réussi à joindre l’un des parents qui, malgré la douleur et l’immense tristesse qui l’assaillent, a pu nous relater sa version des faits. « Le lundi 3 août 2020, jusqu’à   18heures on ne retrouvait pas les enfants. Toutes les recherches ont été vaines. On a alors pensé aller chez leur grand-mère qui vend le repas à côtédu bar de M. Tchara où est garée la voiture en panne. Mais on ne les a pas trouvés non plus.Là se trouve également une coiffeuse, elle aussi nous a dit qu’elle n’a pas eu les nouvelles des enfants.Nous avons dû alerter le chef de canton, la Police, la Gendarmerie puis passer une annonce à la radio Etincelle. Les parents de la troisième fille ne trouvant pas aussi leur enfant, ont dû appeler le boutiquier qui vend dans ce bar.Ellea demandé à la coiffeuse de regarder dans la voiture garée si l’enfant s’y trouvait. Quand elle a ouvert la voiture, le quatrième enfant, toujours vivant sort et c’est lui qui disait que c’est un rasta qui les y a laissés. La population a été alertée.La gendarmerie aussi. Les enfants décédés sont amenés à la morgue de Sokodé. La population a brûlé le bar puis la voiture », a-t-il relaté

Dans un premier temps, nous avions appris l’arrestation du fameux géomètre. Mais il a été relâché. A sa place, c’est un type présenté comme un détraqué a été arrêté. Il est accusé d’avoir ôté la vie aux trois petits enfants. La population a du mal à avaler cette version. Personne ne croit vraiment à cette hypothèse. Selon certains témoignages, tout est mis en œuvre pour protéger le géomètre qui serait un cadre du parti présidentiel dans le milieu.

Il nous revient d’ailleurs que le 8 août, un jeune du nom d’Okomoussou alias   «Agawa », proche des victimes a été enlevé. On lui reproche de mobiliser les populations pour une action d’envergure afin d’exiger toute la lumière sur cette affaire.

source : P.C / Liberté Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

39 − 30 =