Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ Atcholi Kao prend la tête de l’ASVITTO

Atcholi Kao prend la tête de l’ASVITTO

- Advertisement -

ASVITTO_500


© togoactualite – Atcholi Kao, a été élu à la tête de l’Association des victimes de la torture au Togo (ASVITTO). L’ancien secrétaire général de l’association est désormais le nouveau président. Lui qui assure cette fonction depuis le départ en exil de l’ancien président le Commandant Amah Poko. M. Kao a été élu à l’issue d’une assemblée générale qui s’est tenue le 22 Décembre 2017.
 
Avec 28 voix contre 2 à son adversaire, Mme Lawson Yvette, M. Kao est solidement assis dans le fauteuil de président durant les trois prochaines années.
 
L’ASVITTO est une association qui œuvre pour la protection et la défense des victimes de tortures au Togo. Elle a été créée à la suite de l’affaire dite de complot contre la sureté intérieure de l’Etat.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

58 − = 55

LES + LUS

Justice : Folly Satchivi libéré par « grâce présidentielle »

Folly Satchivi Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé a accordé ce mercredi, une « grâce présidentielle »...

« La construction et la gestion des marchés relèvent des compétences propres des maires », persiste M.Fabre

Jean-Pierre FABRE « La construction et la gestion des marchés relèvent des compétences propres des maires », a une fois...

Togo : Pourquoi Faure Gnassingbe Sera Toujours Abonné aux Poubelles de l’Histoire

Comparaison n’est pas raison, mais on n’est pas bien tenté de dresser une analogie entre Faure Essozimna Gnassingbé et son homologue (...

Togo, Conséquence d’organisation des élections sur fonds propres pour favoriser les fraudes : Le gouvernement Incapable de rembourser la caution des candidats

Tchambakou Ayassor, président de la Céni. La Cour Suprême a proclamé le 18 juillet dernier les résultats définitifs...

Togo, Violence des militaires sur les forestiers à Davié : Que cache le silence du gouvernement ?

Les images sont surréalistes. Des corps habillés qui s’entredéchirent au Togo, c’est malheureusement le cas à Davié. Selon le confrère en ligne...