La marine togolaise a arrêté dans la nuit de samedi à dimanche, huit pirates qui tentaient de détourner de sa destination, un navire tanker, battant pavillon togolais, a indiqué le ministre de la sécurité dans un communiqué rendu public.

Cette attaque a été « déjouée » grâce à la « vigilance » de la marine nationale togolaise.

« En effet, la salle des opérations de la marine ayant observé un mouvement anormal du navire en cause qui était en mouillage dans les eaux territoriales togolaises, a interrogé sans succès le bateau sur les raisons de cet appareillage. Après plusieurs sommations, et suite à une réaction non concordante et en l’absence de confirmation de l’agence locale du navire, il a été conclu qu’il s’agissait d’une attaque. Une équipe d’intervention à bord d’une vedette rapide, appuyé d’un patrouilleur dépêchés ont réussi, après des tirs de sommation, à arraisonner le navire », souligne le général Yark Damehame.

Au total, huit pirates (six nigérians et deux togolais) ont été interpellés et mis à la disposition de la gendarmerie maritime pour la suite de l’enquête, avant d’être présentés au procureur de la République à Lomé.
« Les sept membres d’équipage du navire (un béninois, un nigérian et cinq ghanéens) sont sains et saufs. Le navire en cause est dérouté au Port autonome de Lomé », précise le communiqué.

Selon le ministre, les premiers éléments de l’enquête, révèlent que la pirogue ayant servi à cette attaque a été louée sur le territoire togolais.
Le général Yark Damehame adresse ses « vives félicitations aux forces de défense pour ce professionnalisme inouïe ».

Il invite les populations, notamment aux professionnels de mer « à plus de vigilance et de coopération avec les forces de défense et de sécurité en signalant tout mouvement suspect qu’ils auront constaté, afin de préserver la paix et la sécurité dans nos eaux maritimes ». FIN

Edem Etonam EKUE
 
source : savoir newws
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

52 − 47 =