Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ Attaque djihadiste : L'église Catholique du Togo frappée

Attaque djihadiste : L’église Catholique du Togo frappée

- Advertisement -


Le père César Fernández, Secrétaire provincial de l’Afrique francophone occidentale (AFO), l’un des premiers prêtres espagnols Salésiens à mettre pied au Togo en 1982 a trouvé la mort vendredi 15 février 2019 dans la ville de Bitou au Burkina Faso (frontière Togo-Burkina). L’homme de Dieu a été tué par un groupe d’hommes armés à quelques kilomètres après la frontière à l’intérieur du Burkina-Faso, a appris l’Agence de presse AfreePress.

L’Espagnol était en route pour le Burkina Faso en compagnie d’autres prêtres avoir pris part au 7e chapitre salésien tenu du 8 au 13 février 2019 à Lomé. Leur voiture est tombée dans une attaque visant le poste de douane de Nouhao situé à 10km de la ville de Bitou. Attaque ayant fait cinq (5) morts dont 4 douaniers burkinabè.

« En route vers Ouaga avec le Père Germain Plako Mlapa et Fabrice Aziawo, ils ont été attaqués par des hommes armés après avoir passé la frontière Togo Burkina, vraisemblablement des djihadistes », a indiqué un communiqué de l’AFO. «Après avoir fouillé le véhicule, César a été séparé du groupe et les hommes armés ont tiré sur lui», indique avec précision le communiqué.

Âgé de 75 ans et ayant 50 ans de profession au service de Dieu, le père César Fernández fait partie des premiers missionnaires salésiens à s’installer au Togo avec Lucas Camino et feu, Juan Melgar. Il avait été, entre autres curé de la paroisse Maria Auxiliadora de Gbeyendzi de 1985-1988, puis de 1997-2000, directeur du centre d’apprentissage Maria Auxiliadora (CAMA), maître de novices à Gbodjomé et directeur de la maison don Bosco.

Jusqu’à sa mort, il occupait le poste de Secrétaire provincial et en mission depuis quelques années dans la communauté salésienne de Ouagadougou (Burkina Faso).

Raphaël A.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

45 − 43 =

LES + LUS

Répression sauvage de la manifestation dans l’enceinte de l’Eglise Catholique St Joseph à Lomé

28 Février 2020: La première manifestation lancée par Mgr KPODZRO pour exiger la vérité des urnes a été réprimée cet après-midi sauvagement...

Mgr Philippe Fanoko Kpodzro arrêté et conduit jusqu’à son domicile

Monseigneur Philippe Kpodzro, archevêque émérite de Lomé, défend une candidature unique de l’opposition à la présidentielle togolaise du 22 février 2020...

Alerte : Monseigneur Kpodzro vient d’être enlevé par des hommes armés

Monseigneur kpodzro en compagnie de Marc Mondji son assistant vient d'être arrêté brutalement au sortir de l'ambassade...