Attaque d’un militaire ayant eu la main coupée : Les responsables de cet acte entre les mains de la police

0
425

yark_600


L’information avait fait le tour du Togo et des réseaux sociaux. En début de ce mois de novembre, un soldat en civile s’était fait agresser au quartier Atikoumé à Lomé. Des voleurs qui voulaient retirer à cet élément des Force armées togolaises, son engin à deux roues, ont réussi à lui couper la main avant de prendre la fuite avec la moto.
 
Le réseau coupable de ce forfait vient d’être démantelé et mis aux arrêts, a appris l’Agence de presse Afreepress de sources policières. « Le jour de ce forfait, l’un des malfaiteurs avait été appréhendé. Il nous a aidés à retrouver les autres qui sont aujourd’hui entre nos mains », a confirmé à Afreepress, cette source policière.
 
Lomé et ses environs sont en proie à une insécurité grandissante avec la répétition des actes de braquage et de vol. Les autorités en charge de la sécurité multiplient les initiatives en vue de mettre hors d’état de nuire les réseaux de malfaiteurs et ramener la quiétude au sein des populations. Un travail qui, visiblement commence à porter ses fruits.
 
A.G.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

63 − = 62