Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ Braquages répétitifs au Togo : L’ACAT-Togo interpelle le gouvernement sur l’insécurité grandissante

Braquages répétitifs au Togo : L’ACAT-Togo interpelle le gouvernement sur l’insécurité grandissante

- Advertisement -


Les opérateurs économiques ne se sentent plus e sécurité au Togo. Les braquages se font réguliers dans le pays, et cela coûte même la vie des citoyens qui restent impuissants devant le phénomène qui prend de l’ampleur ces derniers jours. La situation inquiète l’ACAT-Togo qui réagit à travers un communiqué parvenu à notre Rédaction. L’association interpelle le gouvernement à la protection des Togolais et demande une enquête impartiale pour trouver et punir les auteurs de ces actes. Lisez plutôt !
 
COMMUNIQUE DE PRESSE
 
TOGO : Protection du droit à la vie et à la sécurité de la personne humaine

 
Lomé, le 11 Mars 2019. L’ACAT TOGO interpelle le gouvernement togolais à la protection du droit à la vie et à la sécurité de la population togolaise, au vu des braquages survenus le 25 février 2019 à Asrama et le 06 mars 2019 à Lomé.

L’ACAT TOGO condamne fermement les braquages survenus à Lomé et à Asrama ayant occasionné la perte en vie humaine. L’ACAT TOGO constate que la répétition du modus operandi des braqueurs et l’intervention à retardement des forces de défense et de sécurité nous interpelle à poser des questions sur ces faits.

Elle rappelle que la République du TOGO a adhéré au Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques (PIDCP) des Nations Unies et à la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) qui lui font obligation de respecter et de garantir le droit à la vie et la sécurité de la personne humaine, obligation qui fait partie intégrante de la Constitution togolaise (article 13).

L’ACAT TOGO prenant acte du bilan semestriel et annuel de l’année 2018 du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile qui a dénombré 24 braquages avec à la clé huit (8) morts pour le compte du deuxième semestre de l’année 2018, augmenté des présents braquages témoigne de l’insécurité grandissante en terre togolaise.

L’ACAT TOGO présente ses sincères condoléances aux familles éplorées liées par ces actes de braquage.

L’ACAT TOGO reste préoccupée par cette série de braquage et appelle la population togolaise à la vigilance en leur rappelant les numéros verts suivants : 12 44 et 12 34 pour la police et 12 72 pour la gendarmerie.

L’ACAT TOGO invite le gouvernement togolais :

 à prendre des mesures pour garantir le droit à la vie et à la sécurité de toute personne vivant sur le territoire national ;
 à renforcer les mesures sécuritaires sur l’étendue du territoire ;
 à diligenter dans un bref délai des enquêtes impartiales afin de démasquer les auteurs de ces actes et les traduire devant les juridictions.

Contact presse :

ACAT Togo : Bruno Haden – acattogo@yahoo.fr – + 228 90 03 98 95
 
source : icilome
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

5 + 5 =

LES + LUS

Miss Togo 2019: Mlle Aïda Yombo couronnée

La Miss et ses dauphines. Mlle Aïda Yombo (19 ans, 1m71, étudiante en comptabilité contrôle audit)...

Togo : Alerte, Du Sucre en poudre Toxique sur le marché !

Les consommateurs togolais mangeraient de plus en plus de produits aux dates dépassées qui inondent nos marchés....

Togo : Retour sur une gestion polémique : André Johnson et le projet des 16 milliards

Ancien ministre de l’environnement, aujourd’hui député au Parlement, André Johnson, a été cité en novembre 2018 sur...

Togo, Horizon 2020 : Des pistes pour mettre le RPT-UNIR dans l’opposition

Silencieuse, presqu’aphasique, l’opposition traditionnelle a disparu de la scène politique togolaise depuis les dernières élections municipales qui...

Togo, Justice : Deux jeunes accusés de vol au supermarché Ramco du carrefour Bodjona, le 6ème substitut du Procureur Philippe Gamatho délivre des mandats...

le 6ème Substitut du procureur, Philippe Gamatho | Archives : DR/La Nouvelle Les citoyens sont-ils entendus...