C14 : L’ANC n’a pas aimé la rencontre entre le Chef de l’État et une partie de la Coalition, révèle Eric Dupuy

0
30


L’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) à travers la voix de son Chargé à la Communication Eric Dupuy, donne plus de détails sur les raisons qui ont conduit son parti à se retirer de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition.

En dehors des dysfonctionnements que connait le regroupement, le rendez-vous entre le Président de la République Faure Gnassingbé et une délégation de la C14 a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, confie M. Dupuy.

« L’ANC aurait pu quitter la C14 depuis très longtemps à cause de nombreux dysfonctionnements que nous n’avons pas pu régler. Des décisions sont prises par la plénière et remises en cause dès le lendemain. Ce qui entraîne des problèmes de ligne politique au sein du regroupement, ce qui entraîne également la démobilisation des concitoyens. Nous ne savons plus tellement où on allait ensemble et pourquoi on était ensemble et puis la goutte d’eau a été la précipitation avec laquelle on a décidé d’aller rencontrer le Chef de l’État. Nous n’étions pas contre le principe, mais nous avons dit que le moment choisi était inopportun », a fustigé Eric Dupuy mercredi 27 mars 2019 sur la radio Victoire FM.

L’ANC n’écarte pas la possibilité de se mettre avec d’autres forces pour poursuivre son combat politique, indique le Lieutenant et bras-droit de Jean-Pierre Fabre.

« A l’ANC, la lutte continue, la mobilisation continue et nous espérons qu’ensemble avec d’autres forces démocratiques, nous allons continuer le combat pour obtenir les réformes qui permettraient un minimum de transparence pour les prochaines élections qui se pointent à l’horizon notamment, les locales et la présidentielle », a-t-il martelé.

Raphaël A.
 
source : afreepress
 

Laisser un commentaire