Cameroun «out»: Mais où va se jouer la Coupe d’Afrique des Nations 2019?

    1
    175


    C’était une mesure attendue pour un pays-hôte pénalisé par des retards dans l’avancée des travaux de préparation, alors que le format du tournoi est passé à 24 équipes…

    Quel pays va bien pouvoir accueillir la Coupe d’Afrique des Nations alors que le Cameroun, pays hôte désigné, vient d’être sorti de la course sept mois avant le début de la compétition ? « Après de nombreux débats et à la suite des inspections menées ces 18 derniers mois, la CAF a noté que plusieurs conditions de conformité n’étaient pas remplies (…) et qu’il y avait un manque entre ce qui est nécessaire pour l’organisation d’une CAN et la réalité sur le terrain » au Cameroun, a expliqué la CAF dans un communiqué diffusé dans la soirée de vendredi.

    « Aujourd’hui nous avons pris la décision de retirer la CAN-2019 au Cameroun », a lancé Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football (CAF) lors d’une conférence de presse, après plus de dix heures de réunion à huis clos à Accra au Ghana. C’était une mesure attendue pour un pays-hôte pénalisé par des retards dans l’avancée des travaux de préparation, alors que le format du tournoi est passé à 24 équipes.

    Qui pour la suite ?

    Mais la suite n’est pas très claire, notamment pour le calendrier. « Nous allons recruter un cabinet pour lancer un appel d’offres et déterminer un nouveau pays d’accueil pour la CAN-2019, a ajouté Ahmad Ahmad. On sait qu’il n’y en aura pas beaucoup mais on va laisser le choix à ce cabinet d’évaluer et de faire des visites et de faire sortir avant la fin de l’année le pays organisateur de la CAN ». « La CAF va s’assurer qu’un nouveau pays-hôte soit trouvé d’ici le 31 décembre », a précisé un peu plus tard l’instance sportive, en ajoutant que « le Cameroun reste un candidat sérieux pour l’organisation d’une prochaine édition de la CAN ».

    Quand un journaliste a demandé à Ahmad Ahmad si cela voulait dire que la CAN-2021, attribuée à la Côte d’Ivoire, pourrait revenir au Cameroun en cas de progrès, ou si cela voulait dire que le Cameroun pourrait obtenir celle de 2023, le dirigeant est resté évasif. Lançant même « à vous de voir » après une énième relance.

    L’histoire des Coupe d’Afrique des nations est riche en feuilletons improbables. L’Afrique du Sud avait ainsi accueilli et remporté l’édition 1996 de la CAN, initialement prévue au Kenya, après que ce dernier avait dû jeter l’éponge en raison de difficultés financières. L’Afrique du Sud avait aussi organisé l’édition 2013 en remplacement de la Libye, qui avait renoncé deux ans avant le coup d’envoi en raison du conflit armé dans le pays. La CAN-2015 avait, elle, finalement eu lieu en Guinée équatoriale, désignée comme remplaçant providentiel après le retrait de l’organisation au Maroc.
     
    source : 20minutes.fr
     

    1 COMMENTAIRE

    1. Decision normale. Bravo et félicitations à la caf et surtout à son intègre-honnête nouveau président, M.Ahmad Ahmad( 100 fois contraire du vieux corrompu Ayatou.
      -un pays aux déficits democratique et respect de droits humains criards,
      – une dictature sanguinaire dans pitié d’un vieux fatigué qui affame son peuple chaque jour que Dieu fait…,
      dans ces conditions accepter une tel événement pareil dans ce pays reviendrait à accepter la caricature moqueuse dont l’autre a toujours faite de l’africain: chanter et danser sous le chaud soleil avec un vendre vide.
      Merci bien la CAF
      Pays qui ne connaît pas d’alternance au pouvoir ne mérite pas un tel événement. Imbéciles vieux Biya et sa Chantal a ne sacrifier que l’avenir de la jeunesse camerounaise sur des ambitions personnelles et égoïstes.

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Entrer votre commentaire
    Entrer votre nom ici