Campagne électorale : l’honorable Djissenou Kodjo mobilise Ahépé, Zafi et Yoto Kopé pour Faure Gnassingbé

0
379

La campagne électorale dans le cadre de la Présidentielle du 22 février prochain est rentré depuis ce lundi dans sa phase décisive. Les équipes des 7 candidats multiplient les opérations de charme sur le terrain afin de rallier à leur cause les indécis et remotiver davantage les bases déjà acquis. Dans le Yoto, c’est le parti Unir qui est en vue. Les meetings de proximité s’enchaînent. Ce lundi 17 février 2020, l’honorable Djissenou Kodjo a soulevé des foules dans trois localités à savoir Ahépé, Zafi et Yoto Kopé. Partout où le député et toute son équipe sont passés, le mot d’ordre est resté le même. Le choix idéal pour Yoto, c’est Faure Gnassingbé.

Après avoir pris toute une semaine pour parcours plusieurs villages et fouiller coins et recoins de la préfecture de Yoto pour des opérations de proximité, le dynamique député a décidé d’amener « la bonne nouvelle » aux populations à travers des meetings géants. Partout où il est passé, la détermination des populations est intacte. Soutenu par sa collègue Jacquelin Aka et d’autres cadres Unir,

« C’est un message de cohésion et de développement. Depuis l’avènement du président Faure E. Gnassingbé au pouvoir nous assistons à des transformations positives dans notre milieu. Aujourd’hui, il s’agit d’appeler les fils et filles d’Ahépé à l’unité pour qu’ensemble, nous accompagnions le chef de l’Etat dans ses œuvres pour le bonheur de nos populations .Sur la liste, Dieu faisant les choses, nous sommes 4ème sur la liste du haut vers le bas mais aussi du bas vers le haut. Je pense que c’est u signe divin. Le président Faure Gnassingbé est l’intercession de toutes les communautés. Il est là pour concilier le passé et le présent pour construire le futur.  Je suis convaincu qu’Ahépé va encore surprendre », a-t-il déclaré

Concernant la candidature de Dr Agbéyomé Kodjo qui est aussi un fils de Yoto, le député  a été on ne peut plus claire. Pour lui, Agbéyomé incarne le passé. Il estime d’ailleurs que lorsque que ce dernier occupait les postes de responsabilité, il n’a rien fait pour son milieu d’origine. « C’est notre frère. S’il vient chez vous, accueillez le comme il se doit, donnez le à manger et à boire comme frère. Mais pour la présidentielle, c’est Faure qu’on va voter car lui, le temps où il devrait être président est passé », a-t-il ironisé.

Le député et toute son équipe poursuivent les activités de proximité avec des porte-à-porte et autres pour assurer une victoire dès le premier tour à Faure Gnassingbé.

J.D

Source : Kpatimanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

20 + = 26