Campagne électorale/Agbéyomé Kodjo : « Ce scrutin doit servir de carton rouge au régime en place… »

agbeyome_kodjo_500x290
 
Le président national de l’Organisation pour bâtir dans l’union un solidaire (OBUTS) Agbéyomé Kodjo sillonne depuis lundi les villages et bourgades de la préfecture de Yoto (65 km au Sud-Est de Lomé) pour convaincre les électeurs de cette circonscription électorale à porter leurs voix sur sa personne. L’ancien Premier ministre profite de cette tournée pour expliquer à ses interlocuteurs, le « caractère particulier » de ces élections.
 
Mardi, au second jour de sa tournée de sensibilisation des populations, l’ancien président de l’Assemblée nationale du Togo, appuyé de ses militants a attiré l’attention des populations de Tokpli, de Kini Kondji, d’Amoussimé, de Tona Kondji, d’Akoda centre, de Gboto sur le « refus du pouvoir en place de faire les réformes dans l’immédiat de peur d’être battu dans les urnes ». « Le pouvoir cherche plutôt à éliminer les leaders du Collectif Sauvons le Togo de la course électorale », a soutenu la tête de liste du CST dans le Yoto.
 
« Le pouvoir a refusé de faire les réformes et prétend qu’il est disposé à les faire après ces élections tout en cherchant à éliminer les leaders du Collectif Sauvons le Togo de la course autrement dit Faure Gnassingbé est en train de rêver d’un pouvoir sans fin, mais il n’aura pas cette chance… », a laissé entendre in extenso M. Kodjo qui, par conséquent a appelé les électeurs à procéder à un « vote utile » afin, a-t-il martelé, de confier au candidat le plus audacieux à même de défendre leurs intérêts au parlement, la totalité des sièges.
 
Lire l’interview accordée par Agbéyomé Kodjo à l’Agence Afreepress dans le cadre de cette tournée dans le Yoto.
 
Afreepress : Pourquoi dites-vous aux populations que ces élections sont d’un enjeu véritable pour le pays ?
 
Agbéyomé Messan Kodjo : Je voudrais faire comprendre aux populations de Yoto tel que nous l’avions commencé depuis hier (lundi) que ce scrutin législatif du 25 juillet 2013 revêt un caractère particulier lié au fait que les réformes qui ont été actées dans l’Accord politique global ont été gelées. Le pouvoir ou la coalition au pouvoir a refusé de faire les réformes et prétend qu’elle est disposée à les faire après ces élections de juillet 2013 tout en cherchant à éliminer les leaders du Collectif Sauvons le Togo de la course autrement dit Faure Gnassingbé est en train de rêver d’un pouvoir sans fin, mais il n’aura pas cette chance. Nous invitons les populations togolaises à comprendre l’enjeu de ces élections. Nous leur disons que s’ils laissaient la coalition des fils des anciens présidents de la République remporter ce scrutin, ils vont faire encore cinquante ans au pouvoir. Et c’est pour cela que ce scrutin doit servir de carton rouge au régime en place, à la coalition en place. Je leur ai demandé pour la mission que le Collectif sauvons le Togo m’a confiée, de voter massivement le ballon rond, de voter massivement OBUTS et c’est ce qui va se faire.
 
Afreepress : Vous avez également parlé de « partage de voix entre les jumeaux ». À quoi faites-vous allusion ?
 
Agbéyomé Messan Kodjo : C’est pour leur demander de ne pas dire qu’il y a plusieurs formations politiques dont les présidents sont issus de la préfecture de Yoto et qu’on va donner un peu à gauche, un peu à droite. S’ils font un peu à gauche, un peu à droite nous n’atteindrons pas nos objectifs. C’est pour cela que je dis qu’il faut voir parmi les jumeaux, celui qui a le courage, celui qui est audacieux, celui qui a la vision et lui confier la totalité des trois voix parce qu’il ira ramener du bonheur, la paix , la prospérité partagée aux populations de Yoto.
 
Propos recueillis par Bernard A.
 
 
 


Echo du CST-OBUTS: Agbeyome KODJO demande au Yoto de donner un carton rouge au pouvoir [16/07/2013]
 
Le président de l’Organisation pour Bâtir dans l’Union un Togo Solidaire (OBUTS) et la délégation du Collectif Sauvons le Togo (CST) en tournée dans le Yoto

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *