Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Candidature de Faure Gnassingbé en 2020 : Tikpi Atchadam appelle Gilchrist Olympio,...

Candidature de Faure Gnassingbé en 2020 : Tikpi Atchadam appelle Gilchrist Olympio, Edem Kodjo, Me Yawovi Agboyibo… à prendre position

- Advertisement -

Tikpi Salifou Atchadam se fait à nouveau entendre sur des questions de l’actualité sociopolitique du Togo. 24 heures après la proclamation des résultats des élections municipales par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), le président du Parti national panafricain (PNP) monte au créneau et s’insurge contre l’élection de conseillers municipaux « imposés aux Togolais par à peine 12% de la populations ».

L’homme à l’origine des événements du 19 août 2017 ne s’avoue guère vaincu dans la lutte entamée contre le régime de Faure Gnassingbé. Bien au contraire, il annonce de nouvelles manifestations dans les jours à venir avec pour mot d’ordre : « empêcher le Président Faure Gnassingbé de briguer un 4è mandat ». Pour atteindre son objectif, il appelle au retour de « tous les Togolais de l’étranger et surtout, ceux résident dans les pays d’Afrique de l’Ouest ». Il appelle en outre, des leaders de renom à l’image de Gilchrist Olympio, Edem Kodjo, Zarifou Ayeva, Me Yawovi Agboyibo et Prof Léopold Gnininvi à se « prononcer clairement contre un 4è mandat du Président Faure Gnassingbé ».

Dans une adresse audio postée le 6 juin 2019 sur les réseaux sociaux, le natif de Kparatao (390 km au Nord de Lomé) s’en prend vertement au ministre Robert Dussey et à son initiative de Haut-conseil des Togolais de la diaspora. Pour lui, la diaspora devrait plutôt être remerciée pour son apport à l’économie nationale et à la satisfaction des besoins des populations. « Le pouvoir au lieu de décerner une décoration ne serait-ce que symbolique à cette diaspora, la prive du droit de vote et à la place, il lui est proposé ce qu’elle n’a jamais demandé. Un Haut-conseil de la diaspora et pourtant, la demande de la diaspora est nette. Alternance pour la démocratisation et le développement du Togo. Voilà le terrain sur lequel la diaspora attend le pouvoir », a-t-il fait savoir dans son message audio.

Il faut rappeler que le président national du PNP, se trouve actuellement en exile. Il a quitté le pays à la suite des manifestations violentes qui ont secoué le Togo entre le mois d’août 2017 et de juillet 2018. Des manifestations auxquelles il avait appelé les populations afin de réclamer la réalisation des réformes au Togo et le renversement du pouvoir du Président Faure Gnassingbé.

A.Y.

source : afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

47 + = 52

LES + LUS

Éliminatoires CAN/2021 : Togo battu par Comores (0-1) à Lomé

Les Éperviers du Togo ont mal débuté les éliminatoires de la CAN/2021, battus (0-1) par les Cœlacanthes...

Présidentielle : Révision des listes confirmée, Espérance pour le Togo appelle à la « mobilisation »

Mme Maryse Quashie La révision des listes électorales en vue de la présidentielle de 2020 se tiendra bel...

Traite des enfants : Plus de 2000 victimes chaque année au Togo !

Photo Illustration : Organisation internationale pour les migrations (OIM) Au Togo, chaque année, plusieurs enfants sont...

Togo, Lutte contre la Corruption : Quand le statut des magistrats met les juges à l’abri des peines de prison

Le corps des magistrats serait-il un corps au-dessus des lois togolaises ? Au moment où les autorités...

Togo, Incendies des Marchés de Lomé et de Kara : Après la sortie de Mohammed Loum, le pouvoir Faure/RPT-UNIR dos au mur !

Mohammed Loum Libéré en 2018 par grâce présidentielle après cinq (05) années passées derrière les barreaux, Mohammed...