Candidature unique de l’opposition, Me Dégli n’y croit vraiment pas

degli

« Lorsque vous avez mille personnes et que toutes les mille personnes sont candidates unique vous n’avez pas de candidat unique », ainsi s’exprimait ce mardi à Lomé, Me Jean Yaovi Dégli, en marge de l’implantation de la branche togolaise de l’Association « Bâtir le Togo ». Malheureusement, regrette-t-il, « dans notre opposition tous ceux qui sont présidentiables sont des candidats uniques et ils n’acceptent pas un autre candidat unique à part eux, alors je n’ai rien à dire à propos de cette candidature unique. Si elle vient tant mieux ! ».

Même s’il n’y croit pas vraiment, Dégli estime que si ce candidat unique est désigné il doit savoir qu’il est un candidat de transition avec une mission bien définit à savoir mettre en place les bases fondamentales de la démocratie et de l’état de droit au Togo.

« Il ne faut pas qu’il croit qu’il est le plus beau de nous, qu’il est le meilleur de nous tous. Non ! Mais il faut que ce soit quelqu’un qui vienne se sacrifier. Il ne fera qu’un seul mandat», souligne-t-il.

L’ancien ministre du gouvernement de transition de rappeler les différents rendez-vous manqués de l’opposition pour se choisir un candidat unique face au pouvoir. Il parle notamment de Gilchrist Olympio qui a préféré qu’Eyadema reste au pouvoir que voir Edem Kodjo lui succéder. Mais l’histoire va-t-elle se répéter ?

Dégli attend de voir ce que ferons demain les leaders de l’opposition avant d’avoir une opinion. « S’ils sont capables de présenter un candidat unique de l’opposition tant mieux, s’ils ne sont pas capables les conséquences ne rejailliront pas sur moi seul, elles rejailliront sur nous tous », prévient-il.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *