Carburant : Le CAR dénonce avec véhémence cette hausse


apevon

La dernière hausse du prix du carburant continue toujours de susciter une vague de dénonciation. Après les associations de consommateurs et des syndicats, c’est le tour des partis politiques d’entrée dans la danse.

Ainsi par un communiqué de presse, le Comité d’action pour le renouveau (CAR), le parti de Me Dodji Apévon a condamné avec la dernière rigueur cette hausse.

Le CAR constate que cette augmentation inopinée est intervenue sans aucune concertation au sein de la commission nationale sur la vie chère, lit-on dans la déclaration signé de Me Apévon Paul Dodji.

Même s’il ne lance pas un appel à la manifestation, la troisième force politique du pays, demande à ces militants et à tous les Togolais de se tenir prêts pour tout appel à manifester des organisations de consommateurs visant à faire reculer le gouvernement sur cette décision.

A en croire le parti, c’est au sein de cette commission, que le gouvernement discute avec les associations de consommateurs des motifs qui justifient l’augmentation des prix et des mesures d’accompagnement pour aider les couches les plus vulnérables, notamment les taxis, les taxis-motos, et la SOTRAL.

Il rappelle que lors de l’étude de la loi des finances, les commissaires du gouvernement ont soutenu en commission que les dispositions dans notre pays veulent que les prix à la pompe suivent l’évolution des prix sur le marché mondial et que le gouvernement débloque une subvention pour maintenir les prix de vente pratiqués avant l’augmentation.

Les députés Arc-en-ciel avaient rétorqué, souligne le communiqué du CAR, que le gouvernement n’a jamais fait répercuter la diminution des prix sur le marché sur les prix à la pompe pour vouloir faire jouer la réciproque en cas d’augmentation.

Les députés Arc-en-ciel avaient, par la même occasion, souligné que le gouvernement n’a jamais fait le point sur la situation de la caisse de péréquation et lui avaient demandé de réviser en la simplifiant, la structure des prix des produits pétroliers. Mais rien de tout cela n’est fait à ce jour.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *