CEDEAO: Faure Gnassingbé rend compte.

0
2259

La 57è Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO s’est tenue lundi à Niamey au Niger. La  réunion  a essentiellement permis d’élire le Ghanéen William Addo Dankwa Akufo-Addo au poste de président de l’institution sous-régionale.  Faure Gnassingbé qui a également pris part aux travaux  évoque le bien-fondé de ce sommet en présentiel.

Pour le président togolais, la 57è Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO a été une occasion de discuter des sujets brûlants pour les pays de la communauté.  Les échanges ont été d’ordre politique, économique et social.

« J’ai pris part  à Niamey, à la 57eme conférence des chefs d’État et de gouvernement de  la CEDEAO. A ce premier sommet en présentiel depuis le début de la crise sanitaire, j’ai travaillé avec mes pairs sur des sujets d’ordre prioritaire pour notre communauté » a posté M. Gnassingbé sur les réseaux sociaux avant d’ajouter «  La monnaie unique, la situation au Mali, la lutte contre le terrorisme sont notamment les sujets principaux ayant marqué nos fructueux échanges »

Notamment sur la situation au Mali, Faure Gnassingbé et ses pairs ont demandé à la junte ayant pris le pouvoir après la chute d’Ibrahim Boubacar Keita de désigner un président civil de transition d’ici le 15 septembre prochain.

source : togobreakingnews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 18 = 27