Célébrer le 27 avril dans la division et sur des bases de revendications partisanes, c’est induire le peuple togolais en erreur, dixit le HCRRUN d’Awa Nana


© togoactualite – La semaine dernière, sans attendre l’invitation officielle, le chef de file de l’opposition togolaise, M. Jean-Pierre Fabre, a décliné l’invitation pour participer aux cérémonies officielles du 27 avril 2017 marquant le 56ème anniversaire du Togo.
 
hcrrun_reconciliation_500


Dans une lettre aux autorités togolaises avec ampliation au Haut commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN), le chef de file de l’opposition est revenu sur les raisons qui motivent son boycott des cérémonies du 27 avril.
Dans un communiqué rendu public ce mardi 26 avril 2016, le HCRRUN n’a pas tardé à réagir à cette sortie du leader de l’opposition.
 
Pour l’institution dirigée par Awa Nana Dabouya, la date du 27 Avril symbolise la naissance du Togo dont les valeurs dépassent toutes les considérations partisanes. Il s’agit, selon le communiqué, d’un héritage commun à tous les Togolais et qui sert de socle et de repère autour desquels doit se bâtir l’unité nationale. « Patrimoine nationale de chaque togolais, la date de l’Indépendance doit être célébrée dans la concorde et l’engagement politique qui doivent dépasser les considérations et les limites partisanes à l’instar d’autres pays pour convier à renforcer l’esprit national et républicain », écrit Mme Awa Nana.
 
Par conséquent, souligne le HCRRUN, célébrer cette journée du Togo dans la division et sur des bases de revendications partisanes, c’est induire le peuple togolais et particulièrement la jeunesse en erreur en la détournant des valeurs républicaines de la date de l’indépendance.
 
Enfin, le HCRRUN en rappelant au chef de file de l’opposition qu’en cette période de construction du monde et par les menaces de tous genres qui désorientent les peuples, les devoirs de chaque Togolaise et de chaque Togolais et notamment les partis politiques en tant que leaders d’opinion est de créer et de renforcer une conscience respectueuse des valeurs républicaines.
 
Le HCRRUN invite le chef de file de l’opposition à faire montre d’un engagement pédagogique à l’adresse de la jeunesse togolaise, aussi se fait-il le devoir d’en appeler à tous les Togolais de commémorer la fête de l’Indépendance dans un esprit de tolérance et de respect mutuel pour honore la mémoire de celles et ceux qui ont payé de leur sang pour l’accession de notre pays à l’accession à la souveraineté internationale, conclu le communiqué.
 
Notons que le HCRRUN est une institution mise en place à la suite de la Commission vérité justice et réconciliation (CVJR) pour mettre en œuvre les recommandations issues de ces travaux.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils