CENI : Le veto de l’UFC sur l’entrée à la CENI des représentants des partis parlementaires membres de la C14

image_pdfimage_print


L’Assemblée Nationale a procédé mardi 9 octobre 2018 à la nomination des représentants des partis extraparlementaires proches de la coalition des 14 partis de l’opposition (C14).

Sur les huit (8) nouveaux membres désignés par la C14, seuls les représentants des partis extra-parlementaires et de la société civile sont passés, a appris l’Agence de presse AfreePress.

L’élection des membres des partis parlementaires membres de la Coalition n’a pas fait l’unanimité. L’Union des forces de changement (UFC) qui réclame son appartenance à l’opposition parlementaire, avait dans un courrier envoyé à l’Assemblée nationale en fin de mois dernier, réaffirmé sa décision de maintenir son représentant au sein de cette commission électorale.

Le Nouvel engagement togolais (NET), l’Organisation pour bâtir dans l’Union un Togo solidaire (OBUTS) et une association de la société civile (le Coped), ont pour leur part, retiré leurs représentants de l’organe chargé de l’organisation et de la supervision des élections au Togo.

Les nouveaux membres devant intégrer la CENI au titre des partis extra-parlementaires sont Sibabi Boutchou (CDPA) et Sebab-Gueffe Tchah Tchassanti Nourdine (PNP) et Kluvia Mateli Amatepe Seth de APED-Togo.

Les représentants des partis parlementaires délégués par la coalition devront encore patienter le temps de trouver un accord ou non avec le parti de Gilchrist Olympio avant de faire leur entrée à la Ceni.

Raphaël A.
 
afreepress
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*