C’est bien de déconseiller un produit, mais mieux de poursuivre ses importateurs

0
535


Par un communiqué en date de ce mercredi, le ministère de la Santé et de la protection sociale alertait l’opinion nationale sur la circulation sur les marchés togolais, d’une catégorie de lait à usage pour enfant contaminé à la salmonelle et impropre à la consommation.
Il s’agit du produit laitier de type Picot 390 g Picot 400g et Milumel 900g contrôlé par les services techniques dudit ministère.
Réagissant ce jeudi à ce document gouvernemental, la Ligue des consommateurs du Togo (LCT)a félicité le ministère pour sa promptitude d’alerter l’opinion sur la dangerosité de ce produit laitier. Cependant, pour l’association présidée par Emmanuel Sogadji, il est bien de déconseiller un produit impropre mais il est mieux d’intenter des actions juridiques contre les opérateurs économiques importateurs du produit impropre à la consommation.
« Le souci de protection du consommateur ne doit en aucun cas se limiter uniquement à la protection de ceux qui ont acheté le produit mais aussi ceux qui l’ont déjà utilisé. Les conséquences de consommation d’un produit contaminé sur la santé des consommateurs ne sont pas à négliger si facilement », interpelle l’association.
La ligue invite aussi les familles qui ont administré ce lait à leurs enfants à non seulement y mettre fin mais aussi à signaler les conséquences à court, moyen ou long terme sur leurs enfants.
 
source : globalactu
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 + 4 =