Le chanteur congolais Papa Wemba est décédé

0
414

Le « roi de la rumba » congolaise, Papa Wemba, est dĂ©cĂ©dĂ© dimanche Ă  l’âge de 66 ans Ă  Abidjan, la capitale Ă©conomique de la CĂ´te d’Ivoire, a rapportĂ© la radio onusienne Okapi. Chanteur, auteur-compositeur et acteur Ă  succès, Papa Wemba, de son vrain nom Jules Hungu Wembadio Pene Kikumba, Ă©tait l’une des plus grandes figures de la musique congolaise.
 
papa_wemba


L’artiste a Ă©tĂ© victime d’un malaise lors d’un concert Ă  Abidjan dans la nuit de samedi Ă  dimanche, oĂą il participait au Festival des Musiques urbaines d’Anoumabo (Femua).
 
Ce musicien avait aussi Ă©tĂ© l’acteur principal du film belgo-zaĂŻrois « La vie est belle » de Ngangura DieudonnĂ© Mweze et BenoĂ®t Lamy en 1987. Il avait composĂ© une bonne partie de la musique originale de ce film. Papa Wemba apparaĂ®t Ă©galement en 1997 dans « Combat de fauves » de BenoĂ®t Lamy.
 

 
Il avait eu en 2014 des dĂ©mĂŞlĂ©s avec les justices belge et française. Il avait arrĂŞtĂ© Ă  Paris dans une affaire de trafic de visas Ă  la suite d’un mandat d’arrĂŞt international lancĂ© par le juge d’instruction belge Jean Coumans.
 
Les justices française et belge le poursuivaient pour aide au sĂ©jour irrĂ©gulier d’Ă©trangers sous couvert de ses activitĂ©s musicales. Il Ă©tait soupçonnĂ© d’avoir favorisĂ© l’immigration clandestine en France de quelque 150 ressortissants de la RĂ©publique dĂ©mocratique du Congo (RDC), moyennant des sommes avoisinant 3.500 euros par personne. Ce qui lui avait valu d’ĂŞtre condamnĂ© en fĂ©vrier 2012 par le tribunal correctionnel de Bruxelles Ă  quinze mois de prison avec sursis et Ă  une amende de 22.000 euros, dont la moitiĂ© avec sursis, pour trafic d’ĂŞtres humains.
 
source : lalibre.be
 




papa_wemba1

Laisser un commentaire