Accueil Rubriques+ CHRONIQUES Chronique de Koffi Senam Nyazozo : Je dois tout à mon père...

Chronique de Koffi Senam Nyazozo : Je dois tout à mon père !

- Advertisement -
Koffi Nyazozo
Koffi Nyazozo

Pas que moi, tous ses collaborateurs d’hier et d’aujourd’hui également, hormis les traîtres de « ma nation ».

Ces derniers pour certains, ont à la sueur de leur front, pu se construire bien que issus de familles modestes ou pauvres.

À leur différence, je n’ai jamais payé une facture d’électricité, d’eau, encore moins, un loyer.

Et pourtant, grâce à la fortune de mon père, j’ai tout eu dans ma vie, tel le fils du roi.

C’est ainsi qu’après mes études, papa m’a « nommé » député, puis Ministre.

En digne héritier du trône de mon père, j’ai toujours eu pour envie, de mourir sur le trône comme papa.

Par exemple, à presque 54 ans, je suis le doyen des chefs d’Etats de l’Afrique de l’Ouest.

J’ai ainsi déjà à mon actif, 3 mandats de cinq ans successifs.

Oui, papa est et restera le père de « ma » nation.

Je n’ignore pas, qu’on appelle « Père de la Nation » une personnalité ayant joué un rôle primordial dans la fondation de son pays ou dans la mise en place du régime politique de son pays.

Un de mes collaborateurs disait sur RFI tout récemment, que les 38 ans de gouvernance de papa, ont laissé un pays divisé, martyrisé, désœuvré, avec un peuple affamé pour celles et ceux, qui ont survécu à quelques séances de torture.

Qu’à cela ne tienne, la médiocrité, la corruption, les femmes et faire beaucoup d’enfants sont les rudiments de l’idéologie que papa m’a laissé.

Par exemple durant mes 3 mandats, je n’ai construit aucune université. Mais j’ai garni « ma » nation, en faisant beaucoup d’enfants.

Quelques intellectuels m’ont d’ailleurs dit, qu’un zeste d’artifices juridiques, pouvait faire de cette idéologie, une prospérité partagée.

Alors, je me dois de la faire connaître à « ma » nation….partout que de besoin, à commencer par les champs….à bord de mon hélicoptère… acheté avec l’argent de papa.

Et pourtant, mes détracteurs, toutes catégories confondues, pensent que l’argent de papa est, en réalité la sueur et le sang de ma nation.

Qu’ils continuent de le penser. Moi j’avance…fort.

#QuiSuisJe?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 66 = 74

LES + LUS

Présidentielle 2020/Photos : Meeting de l’ANC dans le Bas-Mono et Baguida

Les temps forts de la campagne du candidat Jean Pierre de l'ANC dans le Bas-Mono

Présidentielle 2020/Photos : Meeting de l’ANC à Aného

Aného fait honneur au candidat Jean Pierre FABRE qui a animé un meeting en présence d'une grande foule. Le candidat, est...

Présidentielle : « Pas de remontée électronique des résultats » (M.Ayassor)

Tchambakou Ayassor « Il n’y aura pas de remontée électronique des résultats » de la présidentielle du 22 février, a...

La protection des espèces en voie d’extinction, un pan de développement durable que les candidats à la présidentielle ignorent

Le Togo vit au rythme de la présidentielle et les candidats déroulent leurs programmes pour convaincre les électeurs. Dans...

Le métier de vendeur en pharmacie

Ils sont qui à l’accueil, qui au comptoir, qui à la caisse. Généralement, ce sont eux qui servent les produits aux clients dans les...