« Club de la presse » : Les journalistes ont échangé ce jeudi à Lomé sur leur « rôle en période électorale »

UJIT_avril2013

Des professionnels des médias (public et privé) se sont retrouvés jeudi à Lomé au sein du « club de la presse », rencontre de débats axée sur le thème : « rôle et responsabilités du journaliste en période électorale », a constaté l’Agence Savoir News.

C’est une initiative de l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT) avec le soutien financier de la Fondation Friedrich Ebert. Cette conférence qui s’est déroulée à la Maison de la presse, s’inscrit dans le cadre des prochaines élections législatives et locales. Les togolais se préparent à aller aux urnes pour les élections législatives et locales, mais aucune date n’a encore été fixée pour la tenue de ces scrutins.

Selon le secrétaire général de l’UJIT, la presse est attendue de « plein pied dans ce processus électoral, et c’est un rôle pour le journaliste de travailler convenablement durant cette période cruciale ».

« En tant que journaliste, nous sommes appelé à jouer notre partition. Nous ne devons pas prendre la place des politiques, mais informer juste et vrai. En période électorale, le journaliste doit faire preuve de professionnalisme », a souligné Crédo Tétteh.

Pour le premier vice-président de la HAAC, Donkoh Balogun, le thème retenu pour cette conférence-débat, « annonce la couleur d’une série de rencontres entre professionnels des médias, afin que ces derniers jouent pleinement leur rôle au cours de la période électorale ».

« Ces rencontres permettront à coup sûr de souligner et d’exalter le professionnalisme et la responsabilité des journalistes. Les périodes électorales ont toujours constitué pour nous togolais, des moments de passion, de vives tensions, de suspicions et d’intolérance notoire. Il revient aux professionnels des médias de jouer leur partition en tant que médiateurs entre les différents protagonistes en diffusant des messages d’apaisement, de conciliation et d’acceptation mutuelle », a-t-il indiqué.

« En période électorale, la tentation est grande pour le journaliste de glisser dangereusement dans des considérations et contingences partisanes susceptibles d’annihiler la crédibilité et l’intégrité dont il jouit. J’invite les journalistes à jouer prioritairement leur rôle d’information pour l’éveil de la conscience citoyenne des populations qui ont besoin d’être éclairées pour opérer des choix judicieux », a ajouté Donkoh Balogun.

Constantin Grund, un représentant de la Fondation Friedrich Ebert, a de son côté, réaffirmé le soutien de la Fondation à l’initiative de l’UJIT, soulignant que le journaliste doit jouer son rôle, celui d’informer juste et vrai, car en le faisant il joue un rôle important dans la vie de la société.

Au total deux communications ont été présentées au cours de cette conférence ou « club de la presse » : « La responsabilité du journaliste en période électorale » présentée par Ebénézer

Latévi Lawson et « Le travail du journaliste en période électorale au regard de la loi électorale et des textes fondamentaux », développée par Adjoa Awuisoba. FIN

Nicolas KOFFIGAN

Savoir News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé par Togo Actualité !!