CODITOGO lance un « Fonds de la Résistance »

0
1559

La Coalition de la diaspora togolaise pour l’alternance et la démocratie (CODITOGO), dans une déclaration en date du 4 mars signée de son Coordinateur Général Raymond Ayivi, rejette les résultats proclamés par la Cour constitutionnelle, et donc la réélection de Faure Gnassingbé, et renouvelle ses félicitations au Président élu Agbeyome Kodjo. Par la même occasion, le regroupement appelle toute la diaspora togolaise à se mobiliser pour « faire échec à « ce hold-up électoral de trop » et à « participer aux Fonds de la Resistance, par des contributions minimales de 10€ ou 10 $ ou 100 F CFA selon le lieu de résidence, pour faire face aux besoins de la cause commune ».

DECLARATION DU 04 MARS 2020

CODITOGO REJETTE LES RÉSULTATS FRAUDULEUX VALIDÉS PAR LA COUR CONSTITUTIONNELLE TOGOLAISE. ELLE RENOUVELLE SES FÉLICITATIONS AU NOUVEAU PRÉSIDENT TOGOLAIS ELU, DR GABRIEL AGBEYOME KODJO

Le Peuple togolais s’est rendu massivement aux urnes le 22 février 2020 et a élu Dr GABRIEL MESSAN AGBEYOME KODJO, candidat de la dynamique Mgr KPODZRO, comme président de la République du Togo. Mais la CENI, la Commission Electorale Nationale dite indépendante, a plutôt proclamé des résultats frauduleux et fantaisistes créditant le fils du dictateur Eyadema, Faure GNASSINGBE, de 72,36% de suffrages fantômes, après quinze ans de gestion calamiteuse et catastrophique de son pouvoir illégitime. La Cour Constitutionnelle illégitime et sans scrupules, aux ordres de la dictature militaro-monarchique, vient de valider la forfaiture ubuesque de la CENI, et a donc proclamé sans vergogne Faure GNASSINGBE président pour un quatrième mandat. Le Togo est ainsi devenu un cas de curiosité politique et anthropologique unique dans le monde, qui interroge sur la conscience et la normalité de cette espèce de mafiosi qui régentent le Togo d’une main de fer depuis plus de 54 ans.

CODITOGO rejette catégoriquement cette énième forfaiture, laquelle enlève toute légalité et toute légitimité à Faure GNASSINGBE qui n’a aucunement gagné les élections présidentielles du 22 février 2020. M. GNASSINGBE doit plutôt tirer toutes les conséquences de sa cinglante défaite et permettre la passation pacifique du pouvoir au président démocratiquement élu.

CODITOGO félicite de nouveau le président élu, GABRIEL MESSAN AGBEYOME KODJO, pour sa brillante élection et se réjouit de la nomination de son Premier ministre, issu des rangs de la Diaspora.

CODITOGO l’engage à persévérer dans l’institution des attributs de l’État légitime, des politiques de sa gouvernance dans l’intérêt supérieur des populations togolaises, et à prendre des mesures nécessaires, avec l’aide de l’ensemble des Forces démocratiques, pour mettre à nu tous les complots visant à voler une fois encore la victoire du Peuple togolais.

CODITOGO réitère son exigence à l’endroit des Forces démocratiques de faire bloc autour du Président KODJO pour la lutte finale, c’est-à-dire accaparer le pouvoir pour son exercice effectif.

CODITOGO remercie le Peuple togolais pour son choix clair et net de l’alternance, pour sa maturité politique et l’exhorte à défendre bec et ongle sa victoire qu’il n’est permis à quiconque de voler désormais. C’est son droit le plus sacré !

CODITOGO demande aux Forces de Défense et de Sécurité de respecter la vérité des urnes en se rangeant du côté des populations qui livrent bataille pour l’intégrité de leur vote et le respect de leur souveraineté.

CODITOGO condamne le silence très complice d’une certaine Communauté internationale qui sacrifie sur l’autel de ses intérêts égoïstes, les violations fragrantes des Droits de l’Homme et sanctifie la contre-vérité des urnes. Voilà des millions de Togolaises et de Togolais jetés en pâture depuis des lustres à une autocratie féroce, autiste à toute évolution, sans que cette Communauté internationale ne hausse le ton !

CODITOGO félicite les États-Unis pour leur prise de position courageuse en faveur de la proclamation des résultats bureau de vote par bureau de vote, pour la transparence et la vérité des urnes. Voilà un arbitrage qu’exige tout simplement le bon sens si le régime RPT-Unir servait l’intérêt général. Mais hélas !

CODITOGO réitère son appel pressant à toute la Diaspora à se mobiliser pour faire échec à ce hold-up électoral de trop du système rétrograde du RPT-Unir, et donc à PARTICIPER aux FONDS DE LA RESISTANCE, par des contributions minimales de 10€ ou 10 $ ou 100 F CFA selon le lieu de résidence, pour faire face aux besoins de la cause commune.

CODITOGO reste convaincu que « RESISTER » donnera à coup sûr au Peuple, la victoire dans la lutte finale qui s’impose à lui dans les derniers soubresauts que nous jette à la figure, ce régime vil des GNASSINGBE, vomi depuis bien longtemps. L’alternance est là, saisissons-là !

Un peuple n’abdique jamais !

Pour CODITOGO,

Raymond AYIVI,

Coordinateur général.

source : Le Tabloid

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 3