Communiqué du MMLK : Départ du HCDH du Togo, un défi pour la société civile togolaise


mmlk_500x90



 
Lomé, le 28 Juin 2015
 

COMMUNIQUE DE PRESSE
 
DEPART DU HCDH DU TOGO, UN DEFI POUR LA SOCIETE CIVILE TOGOLAISE

 
Le Mouvement Martin Luther KING –la Voix des Sans Voix prend acte de la fermeture du bureau du Haut Commissariat au Droit de l’Homme ( HCDH) au Togo ce 30 Juin 2015 et appelle la société civile Togolaise dans son ensemble à poursuivre l’œuvre entreprise pour relever les grands défis en matière de la défense, de la protection et de la promotion des droits de l’homme.
 
En 2006, l’Etat Togolais signa l’accord du siège avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme pour l’accréditation du bureau du Togo sur la demande du gouvernement. Sa mission fut de veiller à la promotion et au respect des droits de l’homme, à l’instauration de la démocratie et de l’Etat de droit. Environ neuf ans après, son bilan est diversement apprécié par les organisations de défense des droits de l’homme et les citoyens Togolais. Pour certains, l’institution onusienne serait venue consolider la dictature et occulter les principales préoccupations auxquelles le pays est confronté en matière de violations des droits de l’homme ; pour d’autres, le bilan est mi-figue mi raisin estimant que l’espoir que les Togolais ont placé dans la représentation onusienne, n’est pas comblé ; pour d’autres encore, le HCDH a réussi à poser un jalon ou une fondation en renforçant les capacités de la société civile même si elle n’a pas répondu aux sollicitudes effectives des victimes des abus et des violations des droits de l’Homme .
 
Pour le Mouvement Martin Luther KING –la Voix des Sans Voix, il serait malhonnête de désavouer ou de balayer totalement de revers de main la mission du HCDH au Togo ces dernières années. Le MMLK sans trop épiloguer sur les manquements et les défaillances effectives, reconnait la qualité de certaines tâches accomplies par cette représentation onusienne, qui ont profité à notre nation, soubassement de notre existence.
 
Le Mouvement Martin Luther KING ,tout en prenant acte du départ du HCDH du Togo ,estime n’être pas convaincu des raisons financières évoquées par sa représentante pour justifier ses fins car il aurait été plus commode de nous faire référence au cahier des charges qui définissait l’accord du siège entre le Togo et le département des droits de l’homme des Nations Unies.
 
Le Mouvement Martin Luther KING –la Voix des Sans Voix exhorte le gouvernement Togolais à faire de sa priorité, le respect et la promotion des droits de l’homme, de la dignité humaine et de la justice au nom des principes universels de la démocratie et de l’Etat de droit.
 
Le Président ,
 
Pasteur EDOH K.KOMI
 
=============================================================================
+228) 23 20 90 90 / 22 32 55 72 Cel : (+228) 99 47 35 84 / 90 04 17 25
E-mail :komiedohkossi@yahoo.com; maluking662@yahoo.com, www.mouvementmartinlutherking.org
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *