Conflit foncier à Agbodrafo : Les “vaudous” des Lacs très remontés contre l’État togolais

0
1154
Photo @echosdescommunes.com

Les adeptes du couvent connu sous le nom de ‘’pagnes noirs” ont manifesté mardi 28 juillet 2020, leur mécontentement vis-à-vis des autorités administratives avec qui ils sont en litige.

En effet, le couvent des ‘’pagnes noirs” est un lieu de culte vaudou situé dans au cœur de la forêt sacrée d’Agbodrafo (31 km au nord est de Lomé).

Selon les propos recueillis des manifestants, les dernières terres de cette forêt font l’objet de convoitise et de tentative d’accaparement par l’Etat pour abriter le siège de la Mairie de la commune Lacs 3.

Une situation qu’ils déplorent et condamnent à avec vigueur. Pour ces adeptes, la forêt en question est un lieu de rituels et sa violation ne serait pas sans conséquence.

Entre-temps, d’autres parties du domaine ont été exploitées par l’État pour la construction du lycée d’Agbodrafo etc. Mais, le prêtre de la forêt sacrée de Togoville, Togbui Amegan Akpe Azaguidi, souligne que le terrain « n’est pas une réserve administrative ».

C’est le même constat fait par le régent du trône d’Agbodrafo, Assafotsè Kuetevi Ekovi.
« Ce domaine n’est pas une réserve de l’État et je ne vois pas de quel droit nous pouvons le céder », a-t-il précisé.

Toutefois, le garant des us et coutumes a également rassuré l’opinion que ce litige sera résolu ‘’très rapidement ” dans un climat convivial.

« Pour rien au monde, nous ne permettrons pas que la tension monte », promet-il.
source : Anika A./ afreepress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

49 − = 46