Contestation des résultats du scrutin présidentiel du 25 avril 2015 : Georges-William Kouessan conseille à Jean-Pierre Fabre de lâcher prise


Georges_William_Kouessan_500


Deux (2) jours après avoir officialisé son retrait du Combat pour l’alternance politique en 2015 (CAP 2015), la coalition de cinq (5) partis politiques de l’opposition pour laquelle Jean-Pierre Fabre fut candidat pour le compte de l’élection présidentielle du 25 avril 2015, Georges-William Kouessan, le président du parti Santé du peuple estime que chaque parti politique membre de ce regroupement devra recouvrer sa liberté.
 
Intervenant ce jeudi sur la radio Victoire FM, le désormais ancien coordinateur de cette coalition a estimé que conformément à l’esprit du protocole du 31 octobre 2014 qui a vu naître le CAP 2015, la mission assignée à celui-ci est terminée.
 
« Le meilleur moment de réclamer la victoire d’une élection, c’est en période post-électorale immédiate. Trois mois après les élections, nous n’avons pas pu avoir la victoire que nous avons réclamée ensemble, il faut scruter d’autres voies », a déclaré Dr Kouessan.
 
Est-ce une réponse à l’Alliance nationale pour le changement (ANC) qui depuis quelques jours annonce sur les médias la reprise de la lutte pour la « victoire » de Jean-Pierre Fabre à cette élection et acquérir l’alternance avant la fin de cette année 2015 ?
 
Cela en a tout l’air puisque par cette position, Georges-William Kouessan refuse de s’engager dans une lutte pour une quelconque victoire à cette dernière élection alors que la période post-électorale est largement passée.
 
Le leader de l’ANC, selon les informations animera la semaine prochaine une grande conférence pour situer l’opinion sur la marche à suivre. A cette occasion, il pourra dire s’il suivra les conseils de son allié d’hier.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *