Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ Contraste dans un pays surendetté: Pour 5 km de vadrouille, Faure en...

Contraste dans un pays surendetté: Pour 5 km de vadrouille, Faure en hélicoptère

- Advertisement -
Les rites Evala en pays Kabyè se sont achevés samedi 20 juillet en présence du Chef de l’Etat Gnassingbé Essozimna Faure. Année après année, cette cérémonie festive mobilise au plus haut sommet de la République. Chaque année à la même période, l’administration togolaise tourne au ralenti. La quasi-totalité du personnel de l’administration publique se retrouve dans la Kozah pour les Evala. Malgré les dénonciations d’une fête qui divise profondément les Togolais, de père en fils, ni Eyadema, ni Faure, personne n’a pu s’élever pour rectifier le tir. Que deviendra la fête des Evala le jour où les Kabyè ne seront plus au pouvoir ? Beaucoup de Togolais se posent cette question.
Evala au Togo est devenu un rendez-vous incontournable de gaspillage. L’année 2019 n’a pas derogé à la tradition. Du 13 au 20 juillet, la ripaille des pilleurs de la République a été ostentatoire. 

Au milieu, le Chef d’orchestre Gnassingbé Faure

De Lama à Pya, de Lassa à Tchitchao, il y était. Presque tous les cantons de la Kozah ont dansé, jubilé avec le fils Essozimna du Terroir. Parfois, le ventre vide puisque c’est une minorité qui trouve à manger dans la Kozah tout comme ailleurs au Togo. Mais particulièrement pour cette édition, l’image la plus saisissante est ce déplacement de Faure Gnassingbé de Tcharé à Soumdina en hélicoptère. Tenez ! Juste pour une distance de 5 Km, le Chef de l’Etat de l’un des pays les plus pauvres et misérables dans le monde s’est déplacé en hélicoptère. 

Sur sa page Facebook, le confrère Marcel Akonaro, témoin de cette insouciance n’a pu retenir son souffle : « Togo – Evala 2019: Faure Gnassingbé remporte le prix du plus grand paresseux des Kabyè

Débutée le samedi 13 juillet, la lutte traditionnelle (Evala) en pays Kabyè a pris fin aujourd’hui. Comme à l’accoutumée, les festivités se sont clôturées avec la finale de trois cantons : Tcharè, Soumdina et Lassa. Faure Gnassingbé, qui a passé toute la semaine à Kara, y était attendu. Alors que tout le monde se rendait d’un canton à l’autre par la route, le fils d’Eyadéma a tenu à marquer la différence en prenant les airs (l’hélicoptère ci-dessous); sachant que Tcharè – Soumdina c’est 5 km et Soumdina – Lassa 11 km. 

Un comportement qui a suscité la colère des frères du Chef de l’Etat, comme en témoignent ces propos d’un habitant de Lassa : ‘Il (Faure Gnassingbé) fait preuve de trop de paresse. Nous aurions été contents de marcher d’un canton à l’autre avec lui à nos côtés. Au pire des cas, il aurait pu prendre la voiture, et passer parmi nous’ », a-t-il posté. 

D’autres témoins sur place ont affiché leur gêne interne en voyant Faure descendre de l’hélicoptère. «Il vit une vie de Pacha, avec un hélicoptère vieillot au milieu de ses frères et sœurs misérables», a lâché un autre concitoyen. 

Ambiance festive et surchauffée comme d’habitude à sa descente. Des militaires tous les 150 mètres, d’innombrables barrages militaires avant d’accéder au lieu des luttes. De la viande du chien en quantité ainsi que la boisson locale Tchoukoutou au mileu des touristes africains et européens ébahis par les investissements colossaux mobilisés pour l’événement. De loin, on peut apercevoir Faure Gnassingbé avec à ses côtés Tsègan Yawa, Présidente de l’Assemblée Nationale.

Il suffit de descendre un peu les chiffres de cette vadrouille pour se rendre compte du gaspillage qui s’organise chaque année sous le couvert des luttes traditionnelles Evala. Et lorsque Faure affiche ces images dans un pays qui ploie sur les poids des dettes incroyables, on se demande sa véritable mission à la tête du Togo. C’est bien dommage.

source : Le Correcteur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 1 = 7

LES + LUS

Présidentielle 2020 : L’ANC de Jean-Pierre Fabre dit à la CEDEAO et l’ONU ce qu’elle pense de leur gestion de la crise togolaise depuis...

Une délégation de l'Alliance nationale pour le changement (ANC) a conféré lundi 11 novembre 2019, avec la...

Renonciation à la nationalité togolaise : Les raisons profondes d’un phénomène devenu banal

photo@face Afrique Cinq cents (500) Togolais autorisés à perdre leur nationalité togolaise. C’est l’un des sujets sur lesquels a...

Tarification des services de la Police nationale La LCT dénonce un acharnement fiscal

Dans un arrêté ministériel en date du 04 novembre 2019, le ministre de l’Economie et des Finances, Sani...

Présidentielle de 2020 : Le plan B d’UNIR au cas où Faure Gnassingbe déclinait l’offre de candidature

Invité dimanche 10 novembre 2019 dans une émission sur radio Pyramide Fm, l'ex-ministre Charles Kondi Agba, l'actuel...

Présidentielle 2020 au Togo : Des émissaires de la CEDEAO et l’ONU à Lomé pour s’assurer du bon déroulement du processus

Ibn Mohamled CHAMBAS La Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Organisation des...