Coup de filet de la police à Tabligbo

0
825

photo illustration  | archive
photo illustration | archive


© togoactualite – La police de Tabligbo a présenté ce mercredi après-midi deux présumés malfrats, cambrioleurs, braqueurs, à mains armées. Il s’agit des nommés DJODJI Kossi alias « Are » de nationalité togolaise, domicilié à Tabligbo, 32 ans et ZOKPODO Dieudonné, 24 ans, de nationalité béninoise. Leurs complices avaient dont le cerveau, le nommé Mawuli, sont en fuite vers le Bénin selon PAGNAN Hessouwe, Officier de Police de première classe chargé par intérim du commissariat de la ville de Tabligbo.
 
Il s’agit d’un vaste réseau au sein duquel se trouvent même des mineurs de la ville de Tabligbo.
Ces malfrats opèrent toujours avec des pistolets automatiques de fabrication artisanale qu’ils déclarent avoir acquis au Bénin en plus d’autres outils: marteaux, couteaux, arrache-clou, barres de fer, fronde.
Interrogés, ils reconnaissent les faits qui leurs sont reprochés. Ils seront mis à la disposition de la justice pour répondre de leurs actes.
 
Précisons que ces derniers temps, la ville de Tabligbo et ses environs sont devenus un véritable champ d’opération pour ce réseau.
Dans les trois dernières semaines, le commissariat a enregistré plusieurs plaintes. Les malfrats sont capables de tuer sans vergogne. Selon ces malfrats, l’achat d’un pistolet automatique leur coûte 30.000FCFA.
 
Monsieur PAGNAN Hessouwe, le chargé par intérim du commissariat de Tabligbo a appelé les populations à la vigilance et à plus de collaboration avec la police. Le commissariat promet accentué les patrouilles diurnes et nocturnes pour mettre la main sur d’autres éventuels malfrats.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 9