Covid-19 : le personnel de santé désormais couvert par une assurance spéciale

0
290

La Coordination Nationale de Gestion de la Riposte contre la Covid-19 (CNGR-Covid-19) a tenu sa rencontre hebdomadaire, le 10 septembre 2020. Le point essentiel à retenir concerne l’annonce de l’assurance spéciale Covid-19 pour le personnel de santé. Ilest désormais sous le couvert de l’Institut National d’Assurance Maladie (INAM) à travers le Contrat « Décès et Incapacité Temporaire de Travail suite Maladie du CORONAVIRUS ».

Le médecin Colonel Djibril Mohaman, tenant une copie du document de l’assurance spéciale Covid-19

La pandémie prend de l’ampleur. On assiste à l’augmentation de cas positifs dans les rangs du personnel de santé. Une quatre-vingtaine de cas est enregistrée parmi des agents de santé. Il faut donc protéger ces agents qui sont au front, en première ligne contre la pandémie. A cet effet, le personnel va désormais bénéficier d’une assurance spéciale Covid-19.

Selon le médecin Colonel Djibril Mohaman, premier responsable de la CNGR-Covid-19, cette assurance est une mesure exceptionnelle prise par le gouvernement et vise à accompagner et répondre à la problématique du risque intrinsèque d’exposition du personnel soignant dans sa mission. « Cette assurance couvre le personnel de santé qui travaille dans les centres de soin sans distinction, notamment les infirmiers, les médecins, les enseignants, les professeurs, les gardes-malades. Elle couvre aussi le personnel administratif de centres de soins», a-t-il précisé.

Cette assurance est étendue aux cliniques, aux cabinets médicaux privés et aux pharmaciens, s’ils le souhaitent. Ce pendant, ils sont tenus au respect d’une condition : le payement de leurs cotisations. D’une durée de 3 mois renouvelables, « la garantie prend fin dès qu’un vaccin est disponible ou un protocole de traitement est validé ».

L’autre mesure concernant les agents de santé est le renforcement de leurs capacités, à travers la formation continue. Cette formation, selon la coordination, permettra d’actualiser les connaissances des agents de santé sur la pandémie. « Avec l’évolution de la pandémie, il y a besoin de formation. En médecine, nous appelons cela la formation continue. Il faut renouveler ses connaissances dans le domaine. Donc il y aura une formation de tout le personnel sur toute l’étendue du territoire national. Elle sera couplée d’une prime forfaitaire », a souligné le médecin Colonel.

Jules AFANCHAHO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 5