Cul-de-sac de la CENI : Payadowa Boukpessi enfonce le clou…

0
309


Il est désormais clair pour tous que c’est le régime de Faure Gnassingbé qui soutient la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans sa course effrénée vers les législatives de décembre prochain. Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales l’a confirmé mardi sur les ondes de Rfi.
Visiblement, le gouvernement reste très confiant. La CENI, dans sa composition actuelle, conduira jusqu’à terme les préparatifs des élections. Le point 38d de la feuille de route de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui recommande la recomposition de l’institution en charge de l’organisation et la supervision des élections, est la dernière préoccupation du régime.
« Personne ne peut douter de la qualité et de la légitimité de cette CENI dont 13 membres sont déjà aux postes », a indiqué Payadowa Boukpessi. Si l’on se fie aux propos de ce dernier, la CENI actuelle ne reculera devant rien. Raison pour laquelle il lance encore une fois un appel à la Coalition des 14 partis de l’opposition de rejoindre l’institution.
« Il reste 4 places non encore occupées. Nous avons tout essayé pour dire à l’opposition : il vaut mieux que vous veniez prendre vos places », a-t-il dit. Un appel qui ne fait ni chaud ni froid à la Coalition des 14 qui se réfère toujours à la feuille de route pour demander à la CENI d’arrêter ce cul-de-sac.
Les 14 partis de l’opposition comptent régler cette affaire de la CENI devant les facilitateurs, les présidents ghanéen Nana Akufo-Addo et guinéen Alpha Conde qui, précédemment annoncés à Lomé le 27 août prochain, ne seront présents dans la capitale togolaise que dans le mois de septembre.
La CEDEAO parviendra-t-elle à arrêter la CENI controversée dans cette course vers des élections contestées ? La rencontre des acteurs politiques avec le Comité de suivi mis en place par l’institution communautaire permettra de répondre à cette interrogation qui brûle les lèvres des Togolais.
I.K
 
icilome
 

Laisser un commentaire