Accueil SOCIÉTÉ CULTURE Culture et valorisation des langues locales : Ali Tagba publie un recueil...

Culture et valorisation des langues locales : Ali Tagba publie un recueil de poème en éwé

- Advertisement -

Il est bien souvent regrettable de constater que les patois ne sont pas valorisés, ceci au détriment des langues occidentales. Néanmoins, il y a certains acteurs culturels qui, avec les moyens du bord, essayent de sauvegarder ces langues africaines à travers leurs œuvres. C’est le cas de l’écrivain togolais Ali Tagba Tétérého, qui a sorti un recueil de poème en éwé intitulé « Adétrotro ». Ce bouquin dédicacé le 14 décembre 2019 a été édité grâce au Fonds d’aide à la culture.

« Adétrotro » est un recueil de plusieurs dizaines de poèmes écrits en éwé (dialecte du sud-Togo). Dans cet ouvrage, l’auteur, dans un style décomplexé et ludique, a essayé de scruter la vie sociale dans les communautés africaines. Il a dressé à travers sa plume, les constats sur les modes de vie des Africains en général et des Togolais en particulier en ressassant les bons et les mauvais côtés.

Mais qu’est-ce qui a pu motiver Ali Tagba à faire un recueil de poème, en langue vernaculaire, quand on sait que c’est un exercice fastidieux ? Pour lui, tout réside dans sa volonté de promouvoir les langues locales. «   Un recueil de poème en éwé, c’est d’abord un symbole de valorisation  de  nos langues africaines. Mon premier souci, c’est d’amener les jeunes à comprendre que nos langues renferment des richesses énormes,  beaucoup de  sciences, de savoir-faire, de philosophies et de morales. C’est une des contributions de l’Afrique au patrimoine mondial », a déclaré l’auteur.

Le public était également au rendez-vous et nombreux sont ceux qui sont repartis séduits de la présentation de l’auteur. «  C’est vraiment intéressant, ce que M. Ali Tagba essaye de faire pour la culture togolaise. C’est une personne que je lis depuis et à chaque fois, ellem’impressionne par son talent et sa simplicité », a reconnu un de ses admirateurs.

M. Ali Tagba est contrôleur des assurances de profession. Il est formateur en ingénierie de la vente, et consultant en entrepreneuriat et élaboration de projet. A ses  heures libres, il est poète, conteur, écrivain et chercheur. Il a crée des chiffres et des alphabets avec lesquels il a fait beaucoup de merveilles. Il a, à son actif, 10 recueils de poème en français, 2 romans, une pièce de théâtre,  un recueil de poème en Tem et beaucoup d’autres travaux en cours d’édition.

S.A

source : Liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 + 1 =

LES + LUS

La protection des espèces en voie d’extinction, un pan de développement durable que les candidats à la présidentielle ignorent

Le Togo vit au rythme de la présidentielle et les candidats déroulent leurs programmes pour convaincre les électeurs. Dans...

Le métier de vendeur en pharmacie

Ils sont qui à l’accueil, qui au comptoir, qui à la caisse. Généralement, ce sont eux qui servent les produits aux clients dans les...

Vote de la diaspora : Les Togolais des USA ressentent « tristesse, amertume, frustration (…) »

Timothée Doe La diaspora togolaise en est presque écartée. Mais l’élection présidentielle ne la laisse pas pour...

Campagne électorale : l’honorable Djissenou Kodjo mobilise Ahépé, Zafi et Yoto Kopé pour Faure Gnassingbé

La campagne électorale dans le cadre de la Présidentielle du 22 février prochain est rentré depuis ce lundi...

Utilisation des moyens de l’Etat pour la campagne : De la nécessité pour Christian Trimua d’apporter les preuves pour dédouaner son mentor

Faure Gnassingbé ferait-il partie des « brebis galeuses » d’Unir ? photo@archives utilisée pour illustrer (…) Pourvu qu’avant la...