Débrayage des agents de distribution des cartes de téléphonie mobile


kouami_denyo

Les agents de distribution des cartes téléphoniques de la Société togolaise de télécommunication et service (STTS), filiale du groupe Moov Togo observent à partir de ce matin un mouvement de débrayage. Venus des villes de l’intérieur du pays, le personnel occupe les locaux de la société dans le quartier Forever à Lomé. Il réclame une augmentation de salaire.

« Ça fait plus de quatre mois qu’on a déposé notre plate-forme revendicative auprès de notre employeur. Nous travaillons depuis plus trois ans dans cette société sans aucune augmentation de salaire alors que la situation évolue chez nos concurrents qui ne font pas le même chiffre d’affaire que nous », nous a confié Kouami Denyo Komlan, porte-parole des agents mécontents.

Il estime que depuis le dépôt de leur préavis, les agents subissent des sanctions non motivées de la part de la hiérarchie.
Mais poursuit-il « Nous sommes fatigués par ce comportement de nos employeurs et donc nous avons cessé de travailler pour leur dire que notre revendication est de mise. Sans solution, pas de reprise de nos activités ».

A titre d’exemple, ces agents, notamment, les superviseurs sont payés actuellement à 60 000 F comme part fixe et 0,05% comme part variable, les commerciaux sont à 50 000 F comme part fixe et 0,02% sur le chiffre d’affaire, les grévistes réclament le doublement de cette somme.

Si des solutions ne sont pas trouvées à ce mouvement d’humeur de ces agents, il pourra avoir des incidences sur le chiffre d’affaire de cette société en cette période de fin d’année où des gens communiquent plus.

La société STTS emploie actuellement plus de 160 personnes.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils