Décentralisation et élections locales : Agbéyomé Kodjo opte pour un « chronogramme consensuel des activités à mener »

0
531

Les propositions des partis politiques pour la réussite du processus de décentralisation en cours et l’organisation des prochaines élections locales continuent de tomber. La dernière en date, est celle du parti politique de l’opposition, Organisation pour bâtir dans l’union un Togo solidaire (OBUTS).
 
obuts_agbeyome_congres


« La décentralisation étant consubstantielle à tout processus de développement local, sa réussite exige des préalables, notamment une répartition intelligente des pouvoirs, une autonomie financière, et des ressources humaines qualifiées », annonce d’entre de jeu Agbéyomé Kodjo, président dudit parti intervenant dans un message à la nation à l’occasion de la célébration du 56ème anniversaire de l’indépendance du Togo.
 
Pour l’ancien Premier ministre soutient « il faut hâter le pas sans précipitation pour engager le processus de décentralisation du Togo, avec méthode et intelligence ».
 
Pour cela, propose-t-il, il faut définir les grands axes du processus de la politique de décentralisation, fixer l’horizon et avancer graduellement, en impliquant les associations locales de la société civile et en assurant un relai auprès des populations locales et à l’échelle nationale au moyen d’une communication politique dédiée.
 
Bref, selon lui, un chronogramme des activités à mener consensuellement adopté ne serait pas mal. Celui-ci servira de « levier en vue de fixer la date des élections locales », ajoute M. Kodjo.
 
Telli K.
 
source : afreepress
 



LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 5 = 2