Décès d’un équatorien à la prison civile de Lomé.

0
655

photo illustration
photo illustration


© togoactualite – Encore un décès à la prison civile de Lomé. Un équatorien du nom de André est décédé dans la nuit du 24 au 25 juillet à la prison civile de Lomé. Ce narco-trafiquant est détenu depuis trois ans sans jugement à la prison civile de Lomé.
 
En détention à la prison civile de Lomé, M. André a eu un malaise au cœur de la nuit et n’a pas pu être assisté à temps. A la prison de Lomé quand les portes se ferment à 18h, il est difficile qu’on vous l’ouvre quel que soit le problème auquel fait face le détenu. Victime certainement d’une crise cardiaque, André a trépassé avant l’arrivée des secours qui sont arrivés plus de deux heures après. Alors qu’ils sont censés être dans l’enceinte de la prison.
 
Les conditions de détention à la prison civile de Lomé sont des plus difficiles. Surpopulation carcérale, détention préventive longue, mauvaise alimentation, manque de soin médicaux… sont quelques uns des maux de cette prison.
Récemment un journaliste à travers un documentaire a retracé les conditions de vies dans cette prison à travers un documentaire.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

11 − 10 =