Déploiement des militaires le long des frontières Ghana-Togo : Rawlings Réagit

0
4035
photo@233times

La décision des autorités Ghanéennes de déployer l’armée à travers les régions frontalières principalement avec le Togo avant le début du recensement électoral, a fait réagir l’ancien président Jerry John Rawlings ce lundi matin.

Dans une déclaration que l’ex président J.J. Rawlings a publié ce lundi, il affirme que « la présence de l’armée et d’autres agences de sécurité dans certaines parties des régions de la Volta et de l’Oti génère de l’animosité », en particulier parmi les populations « innocentes dont le mode de vie fondamental » a toujours été perturbé.

Rawlings ne trouve pas que ces moments de stress liés à la pandémie de Coronavirus soient propices pour une telle décision qui va plutôt mettre le feu aux poudres.

« Le déploiement le long des frontières en temps de paix, en particulier à ce moment précis, a suscité tant de suspicion et exigera beaucoup de souplesse et de diligence intelligentes. Les restrictions de Covid-19 ont créé suffisamment de difficultés pour la plupart de nos citoyens. N’aggravons pas les choses avec un comportement autoritaire et intimidant envers nos habitants des frontières dont les moyens de subsistance dépendent uniquement des activités le long de la frontière », a-t-il déclaré.

L’ancien militaire a également fait appel à ses concitoyens de travailler dans le « sens de l’équité et de la justice » tout en « préservant l’intégrité et le caractère sacré du processus » de recensement électoral.

Mensah A. / avec icilome

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 + 4 =