Des militants de l’ANC croient encore en une lutte pour reprendre la victoire de leur candidat

0
699

cap2015_findecampagne_lome


Le candidat malheureux du CAP 2015 (selon le président de la Céni, Taffa Tabiou), Jean-Pierre Fabre est de retour de l’Europe depuis samedi dernier.
 
En Europe, le président de l’ANC est allé, selon les informations, montrer les preuves de sa victoire aux partenaires du Togo. Une « victoire volée » par Faure Gnassingbé qui s’est fait proclamé par la Céni, vainqueur de la présidentielle du 25 avril dernier.
 
Du coup, ce retour galvanise les militants qui disent attendre « le mot d’ordre du président (ndlr, Jean-Pierre Fabre) » pour agir et reprendre la victoire. Est-ce à dire que le parti orange envisage reprendre ses manifestations de rue pour exiger sa victoire ?
 
Déjà, l’on se demande si Jean-Pierre Fabre a réussi à convaincre la communauté internationale de sa victoire. Dans tous les cas, on parle d’une prochaine rencontre du président de l’ANC avec les médias pour faire un compte rendu de son périple européen.
 
« Nous sommes là, toujours déterminés. On n’attend que le Président. Nous ferons ce qu’il dira, parce que c’est lui que nous avons choisi le 25 avril dernier », a indiqué un militant. Et c’est le même sentiment qui anime la majorité de ces militants.
 
A l’ANC, rien n’est encore perdu, même s’il y a plus de deux mois que Faure Gnassingbé a prêté serment devant la Cour constitutionnelle comme président élu. Le plus dur est devant.
 
I.K.
 
source : icilome

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

97 − = 95