Diplomatie : Mme Jocelyne Caballero pourrait être la prochaine ambassadrice de la France au Togo

0
899
Jocelyne Caballero
Jocelyne Caballero

L’actuel ambassadeur de la France au Togo, Marc Vizy, est arrivé en fin de mission et pourrait être remplacé dans les prochains jours par Mme Jocelyne Caballero, conseillère des affaires étrangères et ambassadrice en Andorre.

          Le prochain ambassadeur de la France au Togo pourrait être une femme. Sous réserve de la délivrance de l’agrément par les autorités togolaises, Mme Jocelyne Caballero, conseillère des affaires étrangères, ambassadrice en Andorre, ancienne ambassadrice, représentante permanente de la France auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg, ancienne sous-directrice des questions multilatérales et sectorielles à la direction de la coopération de sécurité́ et de défense au Quai d’Orsay, devrait remplacer M. Marc VIZY, préfet, en poste depuis juillet 2017. Mme Caballero a accumulé beaucoup d’expériences et a touché presque tous les domaines. De la culture à la sécurité maritime en passant par l’économie, la science et la technologie, le développement, l’aide humanitaire et les droits de l’homme.

          Née en mars 1959, licenciée en histoire de l’université́ de Panthéon-Sorbonne (Paris-I), diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris, Mme Jocelyne Caballero fut admise au concours pour le recrutement de secrétaires adjoints des affaires étrangères en 1981. Affectée à la division des opérations à la direction générale des relations culturelles, scientifiques et techniques, au ministère des Relations extérieures (1981-1982), elle fut ensuite vice-consule à Québec (1982-1985) puis conseillère à la mission de coopération et d’action culturelle à Bujumbura (1985-1987).

Deuxième secrétaire à Bonn (1987-1989), elle fut ensuite chef de chancellerie détachée à Mayence (1989-1992) puis premier secrétaire à la représentation permanente de la France auprès du Conseil de l’Europe (1992-1996). Représentante permanente adjointe de la France auprès du Conseil de l’Europe (1996-1999), elle fut ensuite conseillère pour la science et la technologie à la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne à Bruxelles (1999-2001), puis deuxième conseillère chargée de l’Afrique subsaharienne, de l’Assemblée Caraïbes-Pacifique, de la Convention de Lomé́, du Fonds européen de développement, des pays en voie de développement, de la politique d’aide humanitaire et des droits de l’Homme au service des relations extérieures au sein de cette même représentation (2001-2003).

Affectée au titre de la mobilité́ en qualité́ de chargée de mission au secrétariat général pour les affaires régionales d’Alsace (2003-2005), elle fut consule générale à Anvers (2005-2008). Sous-directrice des questions multilatérales et sectorielles à la direction de la coopération de sécurité́ et de défense à la direction générale des affaires politiques et de sécurité́ du ministère des Affaires étrangères et européennes (2008-2010), puis représentante spéciale chargée de la coordination de la lutte internationale contre la piraterie maritime de novembre 2010 à juillet 2013, elle fut ancienne ambassadrice, représentante permanente de la France auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg (2013-2016). Mme Jocelyne Caballero est, depuis novembre 2016, ambassadrice en Andorre.

Selon les informations, l’ambassadeur Marc Vizy qui a œuvré pour de lourdes sanctions contre Liberté et L’Alternative, pourrait être nommé au Bénin.

G. A./ Liberté Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 34 = 43