Accueil ECONOMIE Djimon Oré appelle Faure à prendre ses responsabilités

Djimon Oré appelle Faure à prendre ses responsabilités

- Advertisement -

djimon


Pour sa première sortie publique après le lancement de son parti politique Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD), Djimon Oré a clairement indiqué qu’il ne croit pas au dialogue dont les concertations ont été poursuivies mardi à la Primature. L’ancien ministre de la communication estime que la rencontre de jeudi annoncée par le premier ministre Arthème Séléagodji Ahoomey-Zunu pour définri les contours du dialogue qui doit démarrer la semaine prochaine n’est que de la poudre aux yeux parce que cela ne donnera rien.
 
Invité de Victoire FM, Djimon Oré soutient que l’initiative de ce dialogue doit venir directement de Faure Gnassingbé qui est en train de boucler deux (2) mandats contre la volonté du peuple togolais.
 
« Le chef de l’Etat doit prendre ses responsabilités, ce n’est pas une affaire du premier ministre, il ne règlera rien, il n’a même pas les capacités de régler quoi que ce soit. C’est au chef de l’Etat de montrer au peuple togolais sa bonne foi et l’initiative devrait provenir directement de lui. Il lui suffit de dire qu’il est en train de boucler les deux mandats contre la volonté du peuple. Il organise un dialogue, sort par la grande porte et devient un grand homme », a déclaré Djimon Oré.
 
L’ancien lieutenant de l’UFC pense que s’il faut faire des réformes ou régler les problèmes conformément à ce que l’Accord Politique Global (APG) d’août 2006 a prescrit, on n’a pas besoin d’un dialogue mais il suffit seulement de faire une application. « Si le chef de l’Etat ne prend pas ses responsabilités, il est clair qu’on est en train de reporter le problème togolais, ce qui va engendrer d’autres problèmes », a indiqué M. Oré.
 
L’ancien ministre de la communication n’oublie pas sa proposition concernant une « transition politique consensuelle » qui devra aller de 18 mois à 3 ans. Cette transition devra aboutir à l’élaboration d’une nouvelle constitution pour passer à la Ve République.
 
Il exhorte l’opposition à ne pas tomber dans le piège du pouvoir.
 
Togo Breaking news
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 47 = 56

LES + LUS

Togo : Complot National Contre Le PNP

La réunion hebdomadaire du PNP du samedi 17 août 2019 a été dispersée illégalement par les militaires du régime Faure/RPT-UNIR...

Togo : A Tabligbo, l’Enfer, c’est Scantogo, le Néo Colon, c’est Éric Goulignac !

Le DG du CIMTOGO, Eric Goulignac (centre) | Photo : Cimtogo L’exploitation des mines au Togo...

Une affectation suspecte à Kpalimé comme nouvel épisode dans l´acharnement du pouvoir sur le PNP

Yacoubou A. Moutawakilou à la réunion hebdomadaire du PNP du 24 mars 2019 à Kpalimé | Photo : DR/ST

Deux braqueurs appréhendés par la police.

photo@archives Dans la nuit du samedi 17 à dimanche 18 août dernier, deux (02) braqueurs ont été appréhendés...

Restriction des libertés publiques : Le régime de Faure Gnassingbé dans une panique générale, selon Atchadam

Depuis l’exil, le premier responsable du Parti national panafricain (PNP), Tikpi Atchadam s’est prononcé sur la nouvelle...