Djimon Oré dénonce une ligne budgétaire de réhabilitation de la résidence présidentielle à Elavagnon


djimon-ore

L’ancien ministre de la communication et député non inscrit de la circonscription électorale de l’Est-Mono, Dimon Oré a dénoncé ce vendredi 10 janvier 2014 dans le budget 2014 une ligne budgétaire aux fins de réhabilitation de la résidence présidentielle dans l’Est-Mono. S’exprimant sur les antennes de Radio FM à Lomé, l’ancien cadre de l’UFC n’a pas été tendre de cette situation qui s’apparente à un retour en arrière alors que la population de la localité isolée vit dans la précarité la plus abjecte.

Selon l’ancien ministre toute sa préfecture a été ignorée dans ce budget au profit d’une résidence présidentielle qui rappelle de mauvais souvenir à la population locale.

« Quand j’ai fouillé dans ce budget ce qui peut concerner la population de l’Est-Mono c’est dans la rubrique des investissements liés à la présidence de la République que je vois réhabilitation de la résidence présidentielle à Elavagnon alors que la voie d’accès n’existe pas. C’est la résidence de feu présidence Eyadema qui lui permettait de surveiller la population d’Elavagnon qu’il utilisait comme une main d’œuvre servile dans sa ferme en confisquant les terres des autochtones », a déclaré le député exclu de l’UFC.

Pour c’est la conférence nationale qui a mis fin à cette forme d’esclave sur la terre de nos aïeux et il ne comprend pas qu’en en 2014 on veut remuer le couteau dans la plaie alors que les populations. Ces dernières, selon Dimon sont « barricadées par les cours d’eau mais on ne pense pas construire des ouvrages sur ces cours d’eau leur permettant de les traverser en cas de difficultés mais on pense réhabiliter une résidence qui rappelle les moments douloureux que cette population autochtones a vécue ».

S’agissant de son exclusion de l’UFC, le parti de Gilchrist Olympio, l’ancien ministre de la communication, Dimon Oré a déclaré qu’il se porte mieux après son exclusion arguant que avant c’était une situation contradictoire qu’il vivait. « Vous n’êtes pas en harmonie avec votre conscience, mais vous travaillez dans la discipline du parti mais cet acte d’exclusion est un acte libérateur. Politiquement aujourd’hui, je suis mieux outillé par rapport à ma vision », souligne-t-il dans cet entretien.

Revenant sur l’accord qui avait unit son ex parti, l’accord RPT-UFC, Dimon a déclaré que cet accord n’avait fonctionné qu’à peine un an. Pour lui, aujourd’hui tous les militants du parti se rendent compte que c’est accord a été un marché de dupe et tirent les conclusions.

« Tous les militants de l’UFC déçus par l’orientation politique inattendue, imposée par le leader du parti et si vous allez au siège de l’UFC, tous les jours les cadres du parti ne font que déposer leurs démissions ».

Il réfuté tout retour dans « la maison jaune » tout en laissant entendre que certains de ces camarades exclus ont été approchés dans ce sens. « Ils connaissent Oré et ils ne peuvent pas osé le faire. Ils ont été instrumentalisés, je sais qu’ils ont été instrumentalisés mais ils ont minimisé les conséquences de l’acte qu’ils ont posé mais les conséquences sont négatives, très dévastatrice par rapport à l’avenir politique même du leader de ce parti, ils pensent qu’ils peuvent mener des démarches mais moi je ne suis pas directement contactée », a-t-il conclu.

Un des sept ministres dans le gouvernement à la suite de l’accord RPT-UFC, Dimon Oré a été élu député dans l’Est-Mono sous la bannière du parti de Gilchrist Olympio. Opposé à la reconduction de l’expérience avec le parti au pouvoir, M. Oré a été exclu du parti UFC en compagnie de certains des cadres du parti. Il siège actuellement au parlement comme un non inscrit et préside un mouvement de réflexion des déçus de l’UFC.

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

Les + Commentés 1

  1. HEVI says:

    Eviter d’écrire avec des fautes pas possibles,les élèves sont sur la toile.Je me demande souvent quels genres de journalistes on a au Togo.Vous faites souvent honte plus que ceux que vous critiquer tout le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils